{{selectedLanguage.Name}}
Se connecter Déconnexion

Filippo Brunelleschi

Lorenzo di Bartolo

Поделиться: Article Wikipedia

Filippo di Ser Brunellesco Lippi ou Filippo Brunelleschi, né en 1377 à Florence et mort le 15 avril 1446 est un architecte, sculpteur, peintre, et orfèvre de l'école florentine.

Brunelleschi puise sa vigueur créatrice aux sources antiques pour rationaliser l'espace de la cité moderne et met en place les bases de la perspective, opposant ainsi au gothique tardif un nouveau système de représentation du monde. Tenu pour un novateur par ses propres contemporains, Brunelleschi laisse une œuvre architecturale - réalisée pour l'essentiel à Florence, pendant la première moitié du Quattrocento, puis complétée par des élèves comme Michelozzo et Alberti - qui fait de lui un brillant précurseur de la Renaissance. En 1415, il théorise à Florence la « perspective mathématique » .

Admis apprenti-orfèvre à l'Arte della seta (« art de la soie ») en 1398, il s'intéresse un temps à l'horlogerie.

En 1400, il exécute des statuettes de prophètes, d'évangélistes et de Saint Augustin pour l'autel de San Jacopo à Pistoia. En 1401, il participe au concours pour la porte nord du baptistère de Florence sur le thème du sacrifice d'Isaac. Il est finaliste ex æquo avec Lorenzo Ghiberti dont l'œuvre est finalement retenue en 1402 à la suite de son refus de compromis. On préfère le style plus mesuré de ce dernier, tout en étant sensible au fait que Ghiberti ait su utiliser une quantité moindre de bronze pour effectuer son relief. Il part alors à Rome avec son ami sculpteur Donatello pour étudier les ruines antiques. Bien que reconnu maître-orfèvre en 1404, Brunelleschi s'intéressa plutôt à la sculpture, avant de se tourner résolument vers l'architecture.

En 1418, un avis de concours est lancé pour doter la cathédrale de Florence d'une coupole. Brunelleschi présente alors un projet sans échafaudages, qui ne convainc pas d'emblée le jury ; il en prouve la justesse en construisant à San Jacopo Sopr'Arno une chapelle couverte par une coupole bâtie sans cintre, et il finit par obtenir la direction du chantier de Santa Maria del Fiore, à nouveau avec Ghiberti qu'il parvient à évincer vers 1426 en le laissant un moment seul à la direction de chantier. Les travaux de la coupole commencent en 1420, alors que Brunelleschi s'est, par ailleurs, vu confier par l'Arte della seta, ceux de l'hôpital des Innocents, un refuge pour enfants abandonnés qui fut inauguré en 1445.

S'inspirant des loges florentines, l'architecte réalise sur le long côté d'une place un portique - dans lequel il introduit l'ordre corinthien - qui donne accès à un ensemble comprenant un cloître, une église et un dortoir. Les structures porteuses sont mises en valeur par l'utilisation de la pietra serena, pour la réalisation de colonnes monolithiques qui se détachent avec arcs et architraves sur l'enduit blanc du mur, procédé que Brunelleschi réemploiera à plusieurs reprises. En construisant ce portique, l'architecte pense également la place sur laquelle il ouvre le bâtiment, la Piazza della Santissima Annunziata ; celle-ci est depuis lors bordée par le portique de la maison des Servites de Marie, la Loggia dei Servi di Maria, due à Antonio da Sangallo le Vieux et Baccio d'Agnolo, tandis que son troisième côté est marqué par les arcades de l'église Santa Annunziata, construite par Michelozzo.

Ceci fait partie de l'article Wikipédia utilisé sous licence CC-BY-SA. Le texte intégral de l'article est ici →


More ...
Filippo Brunelleschi Œuvres
Voir toutes 18 œuvres d'art
Avertissement