{{selectedLanguage.Name}}
Se connecter Déconnexion
×

Théodore Géricault

Jean-Louis André Théodore Géricault

Théodore Géricault

Jean-Louis André Théodore Géricault

Поделиться: Article Wikipedia

Théodore Géricault, né le 26 septembre 1791 à Rouen et mort le 26 janvier 1824 à Paris, est un peintre, sculpteur, dessinateur et lithographe français.

Incarnation de l’artiste romantique, sa vie courte et tourmentée a donné naissance à de nombreux mythes. Son œuvre la plus célèbre est Le Radeau de La Méduse (1818-1819).

Théodore Géricault naît dans une famille aisée de Rouen, originaire de la Manche, à Saint-Cyr-du-Bailleul où un lieu-dit du même nom, l’« Hôtel Géricault » existe toujours. Il y reviendra régulièrement pendant de nombreuses années, notamment chez ses cousins à Saint-Georges-de-Rouelley. C’est là qu’il découvre le milieu équestre, future source d’inspiration et qu’il y peint sa première œuvre connue : son autoportrait (1808). De nombreux tableaux du peintre sont restés dans cette famille. Mais une majorité d’entre eux ont été détruits lors des bombardements de 1944. Géricault y a fait également le portrait de son oncle normand, le conventionnel Siméon Bonnesœur-Bourginière (Minneapolis Institute of Arts), et de son cousin Félix Bonne-sœur-Bourginière.

Le père du peintre, Georges (1743-1828), magistrat et riche propriétaire terrien, tient une manufacture de tabac. Sa mère, Louise Caruel (1753-1808), fille d'un procureur du parlement de Normandie, descend d’une vieille et riche famille normande. Vers 1796, la famille Géricault s’installe à Paris, 96 rue de l'Université. Élève médiocre "paresseux par délices". En 1806, il entre au Lycée Impérial où il a pour professeur de dessin, le prix de Rome Pierre Bouillon. En 1807 son oncle maternel Jean-Baptiste Caruel de Saint-Martin(1757-1847), banquier et collectionneur, épouse Alexandrine-Modeste de Saint-Martin (1785-1875) qui a 28 ans de moins que lui.

Le couple encourage Théodore Géricault à suivre des études artistiques. Le peintre fortuné ne connaît pas de problèmes d’argent et n’a pas besoin de vendre ses œuvres pour vivre, excepté à la fin de sa vie, à la suite de mauvais placements.

Théodore Géricault étudie en 1810, dans l’atelier du peintre Carle Vernet, spécialiste de scènes de chasse. Il y fait la connaissance de son fils, Horace Vernet. Il étudie ensuite avec Pierre-Narcisse Guérin avant de s’inscrire, le 5 février 1811, à l’École des Beaux-Arts de Paris. Géricault pratique alors assidûment la copie au musée Napoléon (le Louvre) où les toiles italiennes, le Martyre de Saint Pierre Mise au Tombeau Assomption d'après Titien, française Jouvenet, Le Sueur Rigaud, Prud'hon, flamandes La Peste de Milan d'après Jacob van Oost, Portrait d'après Rembrandt, Van Dyck, Rubens ont été rassemblées par Napoléon Ier.

Il alterne les études, des Académies de nus masculins où l'influence de Michel-Ange se remarque, avec de nombreux portraits de chevaux aux écuries dont celui de Tamerlan, le cheval de l'Empereur. Ses camarades d'atelier notent son goût pour les textures épaisses et riches et le surnomment : « le Cuisinier de Rubens ». Guérin voit en lui « l'étoffe de trois ou quatre peintres ». En mai 1812, Vivant Denon, le directeur du musée Napoléon, exclut Géricault pour son inconduite. Géricault loue une arrière-boutique sur le boulevard Montmartre et peint Le Portrait équestre du Lieutenant Dieudonné en cinq semaines d'un jet qu'il présente au Salon. Dans cette toile aux couleurs sombres et vibrantes, on voit toute la virtuosité du jeune peintre, notamment dans le choix de la position héroïque et du dessin du cheval. La toile est accrochée au côté du Portrait de Murat du Baron Gros. Le peintre Jacques-Louis David, en découvrant l'œuvre de Géricault, aurait dit : « D'où cela sort-il ? Je ne reconnais pas cette touche ! ». Géricault reçoit la médaille d'or du Salon à 21 ans. Célèbre, Géricault s'installe, au 23 de la rue des Martyrs, non loin de Carle et Horace Vernet. Il peint de nombreuses scènes militaires. Il est entouré de nombreux peintres et amis, Delacroix, Léon Cogniet, Ary Scheffer, son élève Louis-Alexis Jamar, et de Dedreux-Dorcy.

Ceci fait partie de l'article Wikipédia utilisé sous licence CC-BY-SA. Le texte intégral de l'article est ici →


More ...
Théodore Géricault Œuvres célèbres
Voir toutes 114 œuvres d'art
Avertissement