{{selectedLanguage.Name}}
Se connecter Déconnexion
×

Franz Xaver Winterhalter

Franz Xaver Winterhalter

Поделиться: Article Wikipedia

Franz Xaver Winterhalter, né à Menzenschwand, grand-duché de Bade, le 20 avril 1805 et mort à Francfort-sur-le-Main, Hesse-Nassau, le 8 juillet 1873 (à 68 ans), est un peintre académique et lithographe allemand, ayant vécu principalement en France.

Il fut le portraitiste attitré du gotha européen durant le deuxième tiers du XIXe siècle.

Franz Xaver est né en Forêt-Noire dans le grand-duché de Bade, à proximité de Sankt Blasien. Il est le septième des neuf enfants de Fidel Winterhalter (1773–1863), cultivateur, mais aussi vendeur ambulant d'horloges, résinier, tonnelier et juré dans les juridictions locale, voire aubergiste et d'Eva Meyer (1765–1838). Il est le frère aîné de Hermann Winterhalter, qui suit ses traces en tant que lithographe et portraitiste et l’accompagne dans ses travaux. Des neuf enfants du couple, seul quatre atteignent l'âge adulte. Par sa mère, Franz Xaver Winterhalter est parent du peintre Hans Thoma et d'autres peintres.

Il fréquente l'école primaire de Sankt Blasien, où le père Josef Berthold Liber (1781–1854), un ancien moine de l'abbaye Saint-Blaise sécularisée en 1807, découvre ses talents de dessinateur et l'encourage. En 1818, Franz Xaver est envoyé pour quatre ans en apprentissage à Fribourg-en-Brisgau chez Karl Ludwig Schuler (1785–1852), où il est formé au dessin et à la gravure sur cuivre. Lorsque Schuler est nommé un an plus tard directeur de l'institut d'art nouvellement fondé au sein des éditions Herder, il prend son apprenti avec lui. Son frère Hermann (1808–1891) commence peu après un apprentissage chez Herder. Pour assurer le paiement de ces apprentissages, le père doit mettre sa maison de Menzenschwand en gage.

En 1823, avec le soutien de David von Eichthal, un industriel local, Franz Xaver obtient une bourse du grand-duc Louis Ier de Bade pour continuer des études, de peinture cette fois, à l'Académie des beaux-arts de Munich. Pendant cette période, Winterhalter travaille dans l'atelier du portraitiste Joseph Karl Stieler, et il gagne déjà de l'argent comme lithographe ; il exécute notamment des commandes pour le marchand d'art Ludwig Albert von Montmorillon et pour Karl von Piloty. À partir de 1825, le jeune artiste touche régulièrement chaque année deux cents florins prélevés sur le Fond pour les arts et les sciences du grand-duché.

En 1828, il quitte Munich pour Karlsruhe, où il est engagé comme maître de dessin de la grande-duchesse Sophie de Bade. Il crée pendant cette période de nombreux portraits de la famille ducale et de notables. Lorsque Léopold Ier devient grand-duc de Bade en 1830, Winterhalter s'installe à Karlsruhe et devient peintre officiel de la cour, même si sa nomination officielle n'intervient qu'en 1834.

En 1832, grâce à une bourse d'études octroyée par le grand duc Léopold Ier de Bade, Winterhalter part en Italie en 1832. L'artiste passe par Zurich puis Milan ; il visite Venise, Rome, Florence et Naples. Il copie dans ses carnets les grands maîtres, et progressivement sa palette, principalement en lavis de gris, incorpore toutes la gamme de couleurs. Au milieu de l'année 1833, Winterhalter s'installe à Rome où il partage un atelier avec Johann Baptist Kirner (de). Il continue à pratiquer l'art du portrait, et peint plusieurs effigies de diplomates et leurs familles, de peintres, de sculpteurs et d'architectes allemands résidant à Rome. Winterhalter peint aussi ses premières scènes de genre, dans le style des peintures de genre italiennes influencées par les Nazaréens, parmi lesquelles Scène de genre romaine (1833), conservée à Karlsruhe.

Ceci fait partie de l'article Wikipédia utilisé sous licence CC-BY-SA. Le texte intégral de l'article est ici →


More ...
Franz Xaver Winterhalter Œuvres
Voir toutes 177 œuvres d'art
Avertissement