{{selectedLanguage.Name}}
Se connecter Déconnexion

Thomas Cole

Thomas Cole

Thomas Cole

Поделиться: Article Wikipedia

Thomas Cole, né le 1er février 1801 à Bolton, Angleterre et mort le 11 février 1848 à Catskill, État de New York, est un artiste américain du XIXe siècle. Il est considéré comme le fondateur de la Hudson River School, école de peinture qui s'épanouit aux États-Unis dans la seconde moitié du XIXe siècle. Les œuvres de Cole et ses amis se caractérisent par leur rendu réaliste et minutieux des paysages américains, notamment des régions sauvages, et témoignent à la fois de l'influence du romantisme et du naturalisme.

Cole naît en Angleterre, à Bolton, dans le Lancashire, en 1801. Il a seize ans et quelques rudiments de dessin acquis auprès d'un artisan lorsqu'en 1818, sa famille émigre vers les États-Unis pour s'installer à Steubenville, dans l'Ohio. C'est là que Cole se forme aux fondamentaux de la peinture auprès d'un artiste itinérant du nom de Stein. Il essaie de gagner sa vie comme portraitiste itinérant, mais sans succès, et se tourne alors vers le paysage. La famille s'installe à Pittsburgh en 1823, mais les affaires de son père se portant mal, Cole gagne Philadelphie en 1824, où il peut dessiner d'après des moulages en plâtre dans l'école des beaux-arts de la ville. En 1825, il rejoint sa famille qui s'est installée à New York.

À New York il réussit à vendre cinq tableaux à George W. Bruen, qui l'aide financièrement à effectuer un voyage dans la vallée de l'Hudson. Cole remonte le fleuve Hudson à l'automne 1825, l'année de l'inauguration du canal Érié. Il fait d'abord étape à West Point, puis à Catskill d'où il part explorer la partie orientale des montagnes Catskill, dans l'État de New York, réalisant les premiers paysages de cette région. Les premières mentions de son travail paraissent dans une revue critique du New York Evening Post, le 22 novembre 1825. La même année, il devient l'un des fondateurs de l'Académie américaine de design. À cette époque, Cole, né en Angleterre et habitué aux teintes automnales de son pays natal, où prédominent les bruns et les jaunes, est alors un des rares visiteurs à s'émerveiller des brillantes couleurs de l'automne dans cette région.

Cole rapporte deux vues de Coldspring et une de l'hôtel des monts Catskill (Catskill Mountain House). Il peint également la célèbre chute de Kaaterskill (Les Chutes de Kaaterskill, 1826) et les ruines du fort Putnam. De retour à New York, il expose cinq paysages dans la vitrine du libraire William Coleman. D'après le New York Evening Post, A. Seton se rend acquéreur des deux vues de Coldspring et les prête à l'académie des beaux-arts lors de son exposition annuelle en 1826. Parmi les œuvres exposées figure un paysage intitulé Vue du Fort Ticonderoga depuis Gelyna. Le talent de Cole attire l'attention de John Trumbull, peintre de la Révolution américaine, d'Asher B. Durand et William Dunlap. Trumbull, impressionné par les tableaux du jeune artiste, entre en contact avec lui, lui achète une de ses œuvres et le présente à un grand nombre de ses amis les plus fortunés, parmi lesquels Robert Gilmor de Baltimore et Daniel Wadsworth de Hartford, qui joueront un rôle important comme mécènes de l'artiste.

Ceci fait partie de l'article Wikipédia utilisé sous licence CC-BY-SA. Le texte intégral de l'article est ici →


More ...
Thomas Cole Œuvres célèbres
Voir toutes 143 œuvres d'art
Avertissement