{{selectedLanguage.Name}}
Se connecter Déconnexion
×

Tarō Okamoto

Tarō Okamoto (岡本 太郎)

Поделиться: Article Wikipedia

Tarō Okamoto (岡本 太郎, Okamoto Tarō?) est un artiste japonais né le 26 février 1911 et mort le 7 janvier 1996. On lui doit la citation « L'art, c'est l'explosion » (芸術は爆発だ, geijutsu wa bakuhatsu da?).

Il arrive à Paris en décembre 1929. Il expose pour la première fois au Salon des surindépendants en 1932. Il étudie à la Sorbonne de 1930 à 1940. Son but premier était de faire de la peinture, mais il s'est également intéressé à l'ethnologie, la philosophie et la sociologie. Pendant son séjour en France, il rencontre Pablo Picasso, Georges Bataille, Max Ernst, Marcel Mauss, etc. Durant cette période, il aurait d'ailleurs été membre, assez brièvement, de la société secrète Acéphale, fondée par Bataille, en parallèle de la revue du même nom. En 1937, Pierre Courthion lui consacre une petite monographie illustrée en noir et blanc dans la collection Peintres d'aujourd'hui aux éditions G.L.M. Après avoir pratiqué l'abstraction dans le groupe Abstraction-Création en 1933-1934, il se tourne vers une figuration surréalisante dont les motifs majeurs sont les papillons et les rubans.

À la suite de son expérience en France, il réalise plusieurs œuvres d'art majeures après guerre. Son œuvre la plus connue au Japon est probablement la Tour du Soleil (太陽の塔, Taiyō no tō?), totem symbole de l'exposition universelle d'Osaka en 1970. Il a également écrit beaucoup d'ouvrages dans lesquels il explique sa conception de l'art.

Kawasaki, sa ville natale, lui a dédié un musée en 1999, le Taro Okamoto Museum of Art (en) (岡本太郎美術館, Okamoto Tarō bijutsukan?), dans l'arrondissement de Tama au nord-ouest de la ville, à côté du Nihon Minka-en, musée en plein air des maisons traditionnelles.

Sa maison, et atelier, à Aoyama (Tokyo), est également ouverte à la visite.

En 2008, une fresque murale peignant une explosion nucléaire a été exposée dans la station de métro de Shibuya à Tokyo. Le Mythe de demain (明日の神話, Asu no shinwa?) est une fresque de 5,5 mètres de haut sur 30 de long retrouvée au Mexique en 2003.

Tarō Okamoto a servi de source d'inspiration pour la création du personnage Deidara dans Naruto. Ses techniques sont inspirées d'une de ses phrases, qui déclarait que « L'art est explosion » (« Geijutsu wa bakuhatsu da » en japonais) . Cette fois, les explosions sont néanmoins bien réelles. À sa mort, Deidara se transforme d'ailleurs en une gigantesque déflagration similaire à l'œuvre La Tour du Soleil de l'artiste Okamoto.

La Tour du soleil a inspiré Naoki Urasawa pour son célèbre manga 20th century boys. Naoki Urasawa s'est également inspiré de Tarō Okamoto pour créer le logo emblématique de la série.

Ceci fait partie de l'article Wikipédia utilisé sous licence CC-BY-SA. Le texte intégral de l'article est ici →


More ...
Tarō Okamoto Œuvres
Voir toutes 10 œuvres d'art