{{selectedLanguage.Name}}
Se connecter Déconnexion
×

Wols

Alfred Otto Wolfgang Schulze

Поделиться: Article Wikipedia

Wols, de son vrai nom Alfred Otto Wolfgang Schulze, est un plasticien allemand, né le 27 mai 1913 à Berlin, mort le 1er septembre 1951 à Paris. Son nom d'artiste et acronyme est formé des initiales Wolfgang Schulze.

Photographe, graveur, peintre et graphiste, proche du surréalisme, Wols est considéré comme un pionnier de l'abstraction lyrique européenne et un représentant important du tachisme et de l'Art informel en Europe. Il a vécu en France après avoir fui le régime hitlérien.

Alfred Otto Wolfgang Schulze était fils d'une famille de fonctionnaires de Berlin. Conseiller de gouvernement, son père Alfred Schulze (1878-1929), est appelé en 1919 par le directeur ministériel et chef de la chancellerie d'État dans le service public de Saxe. Avec sa femme Eva Schulze, née Battmann (1886-1969), et ses deux enfants, Elfriede (Schulze-Battmann) et Alfred Otto Wolfgang (Schulze), il déménage en 1919 à Dresde. En tant que représentant du ministère dans le conseil d'académie il exerce une influence considérable sur la vocation des artistes aux académies de la ville de Dresde. Il sera portraituré à différentes reprises dans les années 1920 par des artistes de Dresde connus comme Hugo Erfurth (Dr Alfred Schulze, 1927-1928, photographie) et Otto Dix (Großstadt, techniques diverses sur bois, 1927-1928, Galerie der Stadt Stuttgart - Dix a représenté Schulze comme saxophone jouant un leader à gauche dans la partie centrale du triptyque. Dans la maison parentale culturellement intéressante naissent tôt pour les enfants des contacts avec des artistes de Dresde comme Ludwig von Hofmann, Robert Sterl, Conrad Felixmüller et Otto Dix.

La jeunesse d'Alfred Otto Wolfgang est bien documentée par un agenda non publié de sa mère Eva Schulze (aujourd'hui dans le Kupferstichkabinett Dresden, héritage d'Elfriede Schulze-Battmann) ainsi que des publications de sa sœur. En 1922 il entre au collège d'État classique dans Dresde-Neustadt. Il cède en 1924 au zoo de Dresde son extraordinaire collection de reproductions de poissons et reptiles exotiques. De plus, Alfred Otto Wolfgang obtient à Noël 1924 son premier appareil photographique simple, peu après un petit microscope offert. En 1926 la visite de la Großen Internationalen Kunstausstellung (grande exposition d'œuvres d'art internationale) avec des œuvres modernes contemporaines et une exposition pour le 50e anniversaire de Paul Klee à Dresde laissent une impression durable par les intéressés des sciences naturelles et des beaux-art. En 1927 Alfred Otto Wolfgang reçoit un enseignement de violon chez le chef d'orchestre de la chapelle d'État de Dresde, Jan Dahmen et rentre au collège classique Zum heiligen Kreuz à Dresde. Il est sportivement et musicalement actif jusqu'à la grave maladie de son père en 1928, qui meurt à 51 ans le 2 juillet 1929.

Ce décès précoce déclenche un lourd choc; en 1930 Alfred Otto Wolfgang quitte l'école et reçoit un enseignement privé visant la préparation au baccalauréat, mais malgré de bons résultats l'admission à l'examen lui est refusée par le ministère. Il travaille par la suite dans un atelier Mercedes de Dresde et plus tard dans un studio de photo estimé de la Juive Hongroise Genja Jonas (de), qui est connu pour des prises de vues de portrait. Il participe à des soirées de conversations de littérateurs et artistes de Dresde comme Otto Dix, Will Grohmann, Fritz Löffler (de), Fritz Bienert, Gret Palucca. Sur la demande de la mère, le célèbre photographe Hugo Erfurth confirme la qualité élevée des prises de vues d'Alfred Otto Wolfgang. Après un court séjour à l'école Reimann à Berlin il se porte volontaire en 1932 quelques mois au Frobenius-Institut (en) pour une ethnologie à Francfort-sur-le-Main, où il inventorie avec enthousiasme les instruments de musique africains. Déjà en 1928 il s'était arrêté plusieurs semaines dans la maison de l'ethnologue Leo Frobenius, ami de la famille Schulze, au Lac Majeur.

Ceci fait partie de l'article Wikipédia utilisé sous licence CC-BY-SA. Le texte intégral de l'article est ici →


More ...
Wols Œuvres
Voir toutes 54 œuvres d'art