{{selectedLanguage.Name}}
Se connecter Déconnexion
×

Richard Artschwager

Richard Artschwager

Поделиться: Article Wikipedia

Richard Artschwager, né le 26 décembre 1923 à Washington et mort le 9 février 2013 à Albany dans l'État de New York, est un peintre, dessinateur et sculpteur américain.

Richard Artschwager est né en 1923 à Washington, de parents immigrés, tous les deux germanophones. Ernst Artschwager, son père, est un protestant né en Prusse, et gravement atteint de la tuberculose. Eugenie Brodsky, sa mère, est une juive ukrainienne, étudiante à la Corcoran School of Art de Washington, puis à l’Académie américaine de design de New York. C’est elle qui transmettra à Richard son amour de l’art. En 1935, la famille déménage au Nouveau-Mexique, à Las Cruces, en raison de la santé qui se dégrade du père. Richard montre déjà un don pour le dessin.

En 1941, Richard Artschwager entre à l’université Cornell, où il étudie la chimie et les mathématiques. À l’automne 1944, il est envoyé en Angleterre et en France, dans le cadre de son service militaire. Blessé au front, on lui attribue un travail administratif à Francfort, puis une mission de contre-espionnage à Vienne, où il rencontre sa femme, Elfriede Wejmelka. Ils se marient en 1946 et rentrent aux États-Unis en 1947. Richard Artschwager retourne alors à la fac et se présente au BA de sciences physiques, en février 1948. Cependant, il regrette l’art et est soutenu dans ce sens par sa femme. Une fois son diplôme acquis, le couple part s’installer à New York. Richard Artschwager devient alors photographe de bébés et sa femme dessinatrice de tissus.

En 1949, Richard Artschwager entre dans l’atelier d’Amédée Ozenfant, un peintre puriste, mettant au-dessus de tout la précision et la rationalité. Au début des années 1950, il abandonne l’art pour travailler, notamment comme tourneur et employé de banque. En 1953, il commence à commercialiser des meubles en grande série, travail qu’il adopte définitivement, la naissance de sa fille l’obligeant à percevoir des revenus réguliers. En 1956, il dessine et fabrique des meubles simples et modernes, qu’il commercialise, jusqu’à ce qu’en 1958, un incendie détruise entièrement son atelier ainsi que tout son contenu. Il contracte alors un gros emprunt pour rétablir son commerce.

Cependant il repense à l’art, à une période où l’expressionnisme abstrait règne en maître. Il s’inscrit dans un atelier de nu et peint des abstractions au format chevalet, dérivées de paysage. Les peintures et dessins de cette période seront exposés en octobre 1959 à la galerie Art Directions, sur Madison Avenue et remarqués par Donald Judd. En 1960, il reçoit une commande de l’Église catholique pour des autels destinés aux bateaux, c’est-à-dire des objets fonctionnels, mais dépassant l’utilitarisme. Cela l’amène à penser à un mode d’expression artistique plus conforme à son identité d’artisan. Il construit à cette période une série d’objets muraux de petite taille en bois et formica. En 1961, il trouve un instantané dans une poubelle. Il quadrille la photo, la transpose et l’agrandit sur la toile. Peu de temps après, en voyant une peinture de Franz Kline, il découvre le celotex comme support, qui permet de mettre en valeur la charge du geste. En 1962, il réalise sa première combinaison de celotex peint et de sculpture (Portrait I et Portrait II).

Ceci fait partie de l'article Wikipédia utilisé sous licence CC-BY-SA. Le texte intégral de l'article est ici →


More ...
Richard Artschwager Œuvres
Voir toutes 34 œuvres d'art