{{selectedLanguage.Name}}
Se connecter Déconnexion
×

Marcel Broodthaers

Marcel Broodthaers

Поделиться: Article Wikipedia

Marcel Broodthaers est un artiste plasticien belge né le 28 janvier 1924 à Bruxelles et mort le 28 janvier 1976 à Cologne.

Étudiant, Marcel Broodthaers abandonne ses études de chimie pour se consacrer entièrement à la poésie de son père

Grand admirateur de Mallarmé et de Magritte, il s'intéresse aux rapports entre l'artiste et la société.

À la fin des années 1950, il publie le premier recueil de poèmes de ses quatre volumes Mon livre d'Ogre.

En 1963, il noie son dernier recueil de poèmes dans du plâtre et l'expose comme sculpture.

De 1964 à 1970, ses œuvres se composent d'objets, d'assemblages, d'accumulations (coquilles d'œufs, briques, moules, etc.) où se mêlent humour et absurde.

En 1968, il se nomme lui-même « conservateur du Musée d'Art Moderne département des aigles » qu'il a créé. Il propose des environnements, des sortes de ready-made en référence à des écrivains et des poètes. Il développe la relation contradictoire entre le langage et l'image.

Plus tard, il élargit son champ d'action avec des gravures, des films, des montages de diapositives et transforme ses expositions en véritables œuvres d'art ayant pour thème la critique du voir et du montrer, du sens et du contexte, de la mise en scène de l'exposition, du décor et du musée.

En 1968, il s’inspire de la fable Le Corbeau et le Renard de Jean de La Fontaine en une œuvre en couleur de pression et encre sur papier. En 1969, il publie Un coup de dés jamais n'abolira le hasard d'après le poème homonyme de Mallarmé en caviardant les mots du poète, élevant ainsi la structure typographique de l’œuvre poétique au rang de chef d’œuvre en soi.

Mort le jour de son anniversaire, il est enterré au cimetière d'Ixelles.

On peut entendre Marcel Broodthaers :

Ceci fait partie de l'article Wikipédia utilisé sous licence CC-BY-SA. Le texte intégral de l'article est ici →


More ...
Marcel Broodthaers Œuvres
Voir toutes 17 œuvres d'art