{{selectedLanguage.Name}}
Se connecter Déconnexion
×

Claude Monet

Oscar Claude Monet

Claude Monet

Oscar Claude Monet

Claude Monet était le fondateur de la peinture impressioniste dans tous les sens, le terme "impressionisme" est vient de l'une de ses peintures, L'impression: soleil levant. Dans son enfance, son père lui voulait qu'il pénètre à l'épicerie, mais son coeur battait pour l'art, et à 11 ans, il est entré au lycée des arts du Havre. Pendant les jours au lycée, il était connu pour les caricatures qu'il tirait pour les locaux pour dix à vingt francs chacun. Cinq ans plus tard, il a rencontré à l'artiste Eugène Boudin qui l'enseignait les trucs de "en plein air" peinture et qui sera son mentor. À 16 ans, Monet a quitté l'école pour Paris. À Paris, il s'est assis près de la fenêtre et a peint qu'il a vu à l'extérieur.

À 21 ans, il a joint aux Chausseurs d'Afrique dans l'Algérie pour une tour de sept ans. Mais son séjour était court, presque deux années, parce qu'il est frappé par un accès de fièvre typhoïde et sa tante a organisé sa libération tant qu'il poursuivait ses études d'art. À son retour à Paris, il travaillait les méthodes de "en plein air" avec Pierre-Auguste Renoir, Fréderic Bazille et Alfred Sisley, et il développait le nouveau style de peinture qu'il sera connu comme l'impressionisme. Avec l'explosion de la guerre franco-allemande Monet a fuit à l'Angleterre, il voyageait aux Pays-Bas avant son retour à Paris, où il exposait plusieurs de ses oeuvres dans la première exposition impressioniste en 1874.

À la mort de son épouse Camille à la suite d'une tuberculose après la naissance de leur deuxième enfant, Monet n'avait jamais été pauvre et il avait crée certaines des meilleures œuvres d'art du dix-neuvième siècle. En 1890, il était aisé à acheter un grand maison avec jardin, où il continuera à peindre pour le reste de sa vie.

Il était le peintre de nature contrôlée, et son jardin était l'un du plus grand source d'inspiration. Il a écrit exactes instructions pour ses jardiniers avec spécifiques dessins et dispositions de couleur, et il a amassé une grande collection de livres botaniques. À une moment, il employait sept jardiniers à la fois. Après sa mort de cancer du poumon, son seul enfant survivant, Michel était héritier de la propriété de la famille Monet. Il l'a restauré et il l'a ouvert au public, y compris les vastes jardins.

Plus ...

Claude Monet, né le 14 novembre 1840 à Paris et mort le 5 décembre 1926 (à 86 ans) à Giverny (Eure) , est un peintre français et l’un des fondateurs de l'impressionnisme.

Né sous le nom d'Oscar-Claude Monet, au no 45 rue Laffitte à Paris, il grandit au Havre et est particulièrement assidu au dessin. Il commence sa carrière d'artiste en réalisant des portraits à charge des notables de la ville. En 1859, il part à Paris tenter sa chance sur le conseil d'Eugène Boudin et grâce à l'aide de sa tante. Après des cours à l'académie Suisse puis chez Charles Gleyre et après sa rencontre avec Johan Barthold Jongkind, le tout entrecoupé par le service militaire en Algérie, Monet se fait remarquer pour ses peintures de la baie d'Honfleur. En 1866, il connait le succès au Salon de peinture et de sculpture grâce à La Femme en robe verte représentant Camille Doncieux qu'il épouse en 1870. Toute cette période est cependant marquée par une grande précarité. Ensuite, il fuit la guerre de 1870 à Londres puis aux Pays-Bas. Dans la capitale anglaise, il fait la rencontre du marchand d'art Paul Durand-Ruel qui sera sa principale source de revenu pendant le reste de sa carrière. Revenu en France en 1871, il participe à la première exposition des futurs impressionnistes en 1874.

En 1876, il rencontre Ernest Hoschedé, un mécène qui va rapidement faire faillite. En 1878, ce dernier, sa famille et celle de Monet emménagent dans une maison commune à Vétheuil. La mort de Camille en 1879 et les nombreuses absences d'Ernest, conduisent au rapprochement de Monet et d'Alice Hoschedé. En plus de peindre intensivement la Seine, Claude se rend régulièrement sur la côte Normande pour peindre. En 1883, lui, ses deux enfants et la famille Hoschedé emménagent définitivement à Giverny. C'est à partir de cette période que prennent fin ses ennuis financiers et que commence une certaine fortune qui n'ira qu'en s'accroissant jusqu'à la fin de son existence. Après l'emménagement, il effectue un séjour à Bordighera, sur la côte d'azur puis à Belle-Île-en-Mer.

À partir de 1890, Monet se consacre à des séries de peintures, c'est-à-dire qu'il peint le même motif à différentes heures de la journée, à diverses saisons. Il peint alors parfois des dizaines de toiles en parallèle, changeant en fonction de l'effet présent. Il commence par les Meules, puis enchaîne successivement Les Peupliers, la Série des Cathédrales de Rouen, celle des Parlements de Londres et Les Nymphéas de son jardin, qu'il décline en grand format pour peindre de grandes décorations. En effet, depuis 1903, Monet s'adonne intensivement au jardinage. En 1908, il peint également à Venise mais sans faire de série.

La fin de sa vie est marquée par le décès d'Alice et par une maladie, la cataracte, qui affecte son travail. Il s'éteint à 86 ans d'un cancer pulmonaire.

Monet peint devant le modèle sur l'intégralité de sa toile dès les premières ébauches, il retouche ensuite de nombreuses fois jusqu'à ce que le résultat le satisfasse. Contrairement à ce qu'il affirme, il termine la plupart de ses toiles en atelier, prenant modèle sur les premières peintures d'une série pour peindre les autres.

Ceci fait partie de l'article Wikipédia utilisé sous licence CC-BY-SA. Le texte intégral de l'article est ici →


Plus ...
Claude Monet Œuvres célèbres
Voir toutes 1369 œuvres d'art