{{selectedLanguage.Name}}
Se connecter Déconnexion
×

Charles Turner

Charles Turner

Поделиться: Article Wikipedia

Charles Turner (1774-1857) est un graveur en manière noire britannique, spécialisé dans les portraits. Il a collaboré avec Joseph Mallord William Turner sur la série d'estampes du Liber Studiorum.

Charles Turner naît le 31 août 1774 à Woodstock (Angleterre). Son père, Charles Turner, est inspecteur des impôts et sa mère, Jane, faisait partie de la cour rémunérée de la duchesse de Marlborough au Blenheim Palace. À la suite de la mort de son père, sa mère se remet au service de la duchesse ; ce faisant, Charles a accès à la galerie du palais. Il déménage à Londres vers 1789, où il travaille pour John Boydell, un important éditeur d'estampes, puis s'inscrit à l'école de la Royal Academy en 1795.

Il exécute sa première gravure en manière noire en 1797, en travaillant à partir d'un portrait de John Kirby peint par son ami John James Masquerier (en). Il réalise en suivant une gravure en pointillé d'après un portrait de Joshua Reynolds, et suivant le même style que Francesco Bartolozzi, ce qui lui vaut d'être employé par Alderman Boydell. Le biographe de Turner, Alfred Whitman, rejette le fait qu'il ait été l'apprenti de George Jones (en) — qui était en fait plus jeune que Charles Turner — mais il suggère qu'ils ont tous les deux été influencés par le père de George Jones, John Jones, un graveur en manière noire et pointillé notable, sans toutefois mentionner d'apprentissage auprès de ce dernier. En 1798, il est employé par l'éditeur Edward Orme (en) pour réaliser des plaques pour ses transparencies, un nouveau type d'estampe colorée et vernie conçue pour être illuminée par le verso.

En 1801, il publie une estampe de Napoléon qui a un grand succès. Elle s'inspirerait d'un portrait peint par Masquerier lors d'une visite à Paris et faisait partie d'une exposition d'une peinture gigantesque de ce dernier, Bonaparte Reviewing the Consular Guards. La copie du catalogue d'exposition annotée par Turner indique pourtant qu'il y avait un élément de tromperie dans cette œuvre, Masquerier n'ayant en fait jamais vu Napoléon. Turner a en plus exécuté une partie de la peinture.

Lorsqu'il est étudiant à la Royal Academy, Charles Turner devient ami avec Joseph Mallord William Turner et produit en 1806 une manière noire, A Shipwreck, d'après Shipwreck of the Minotaur du fameux peintre. Cette plaque ambitieuse — 59 × 85,1 cm — est la première estampe originale réalisée d'après une peinture du peintre. Cette même année, ils travaillent ensemble sur le Liber Studiorum : J. M. W. Turner fait le dessin à l'eau-forte et Charles Turner achève la gravure à la manière noire. Ce dernier collabore sur vingt-quatre estampes de l'ouvrage. Après la publication de la première partie, Charles prend aussi en charge l'édition. Les deux hommes travaillent de façon très rapprochée, J. M. W. apportant de nouvelles idées au fur et à mesure des épreuves imprimées, et le travail progressant positivement. Charles Turner continue à travailler sur ce projet jusqu'en 1809, quand survient une querelle entre les deux artistes à propos de la rétribution financière, qui met fin à leur collaboration. Selon Charles Turner, ils ne se sont plus parlé pendant dix-neuf ans. Il grave cependant une autre plaque d'après Le Vésuve en éruption de son ancien ami en 1815, puis cinq autres pour The Rivers of England (« les Rivières d'Angleterre », ouvrage publié en 1823–1827) du même, à partir de 1823. La relation s'améliore alors nettement, et Charles est l'un des exécuteurs testamentaires de J. M. W..

Ceci fait partie de l'article Wikipédia utilisé sous licence CC-BY-SA. Le texte intégral de l'article est ici →


More ...
Charles Turner Œuvres
Voir toutes 230 œuvres d'art
Avertissement