{{selectedLanguage.Name}}
Se connecter Déconnexion
×

Raphael Kirchner

Raphael Kirchner

Поделиться: Article Wikipedia

Raphael Kirchner (1875-1917) est un artiste peintre, dessinateur, illustrateur, lithographe et caricaturiste autrichien. Imprégné par l'Art nouveau, il est considéré comme l'un des inventeurs de la pin-up.

Né le 5 mai 1875 dans la capitale de l'Empire austro-hongrois, Raphael Kirchner intègre l'Académie des beaux-arts de Vienne et commence à devenir un jeune portraitiste à la mode pour des couples de la bourgeoisie montante, peignant surtout des femmes dans leurs plus belles toilettes. En 1900, il se rend à Paris pour visiter l'exposition universelle puis choisit de s'installer dans la capitale française.

Kirchner y reste près de quinze ans, collaborant à des périodiques illustrés comme La Vie parisienne, magazine à la fois mondain et léger et dont il devient l'un des piliers. Pour ce support, il produit d'abord une série dessinée de femmes très marquée par le japonisme (« Mikado », « Geisha »), qui deviennent de plus en plus éthérées et d'une grande force plastique (« Salomé »), accompagnées de motifs illustratifs floraux très inspirés par l'Art nouveau. Ces produits dérivés proposés par La Vie, cartes de vœux et primes de Noël, font place aux « femmes de Kirchner » qui vont peu à peu évoluer en un format plus érotique, ou franchement coquin, suivant la vogue de la carte postale illustrée : à partir de 1902, l'artiste devient l'un des plus gros fournisseurs de ce genre, qui empruntait au modèle initial de la geisha, puisant dans la femme fatale et l'aguicheuse, et présentant de lointain écho avec la grisette, et en un corps beaucoup plus libéré dans ses formes que la chérette.

Vers la même époque, il fréquente deux artistes hongrois, Alphonse Mucha et surtout Károly Józsa, ce dernier participant lui aussi, sans doute avant 1906, à la production de cartes postales illustrées de femmes parfois très dévêtues. Les deux hommes sont des habitués de Montmartre et de ses lieux de plaisirs et de fêtes. Ces « petites femmes de la Butte-Pinson » et autres geishas chromolithographiées, que Kirchner sait si bien immortaliser et faire se multiplier, commencent à être collectionnées ; il participe aux fameuses séries éditées par la marque apéritive Byrrh. L'artiste vit avec sa femme Nina qui lui aurait servi de modèle.

En septembre 1906, Kirchner et Józsa composent ensemble un numéro de L'Assiette au beurre. Ses illustrations paraissent aussi dans Je sais tout et Femina.

Au début des années 1910, il produit pour la maison de parfums Lubin quelques illustrations publicitaires et expose au Salon des humoristes puis au Salon des artistes français. Il est ensuite probable qu'il se soit rendu à Londres, on retrouve quelques-unes de ses caricatures dans le magazine The Sketch. Par ailleurs la galerie de la Librairie de l'estampe peut-être un temps dirigée par Schwarz, le fondateur de L'Assiette, se présente comme éditeur des « œuvres en galantes couleurs » de Kirchner, et l'expose à plusieurs reprises. En 1911, l'artiste est mentionné comme habitant 43 rue Lamarck.

Sans doute après le déclenchement de la Première Guerre mondiale, Kirchner embarque pour New York. Il y commence une carrière de costumier et d'illustrateur pour des spectacles musicaux, entre autres pour les Ziegfeld Follies au New Amsterdam Theatre ou au Century Theatre, dont Dance and Grow Thin monté en 1917 sur une musique d'Irving Berlin. Il collabore à des magazines comme Puck, The American Weekly, et des albums de ses « Girls » commencent à être produits.

Ceci fait partie de l'article Wikipédia utilisé sous licence CC-BY-SA. Le texte intégral de l'article est ici →


More ...
Raphael Kirchner Œuvres
Voir toutes 525 œuvres d'art
Avertissement