{{selectedLanguage.Name}}
Se connecter Déconnexion
×

Petrus Christus

Petrus Christus

Поделиться: Article Wikipedia

Petrus Christus est un peintre flamand. Il est né à Baerle-Duc en Belgique (près de Breda) à une date inconnue et est mort entre le 2 septembre 1475 et le 13 mars 1476 à Bruges. Petrus Christus fait partie de la famille des peintres primitifs flamands. Historiquement et stylistiquement, il se place après Robert Campin, Jan Van Eyck ou Rogier van der Weyden, et avant Hans Memling.

Le premier document connu concernant Petrus Christus est son enregistrement, le 6 juillet 1444, comme bourgeois de la ville de Bruges. Le registre des bourgeois (Poorterboeken) note qu'il est natif de Baerle-Duc et qu'il a acheté son droit de bourgeoisie ce jour, par l’entremise d'un certain Joos vander Donc, « afin d'être peintre ». Il paye la taxe, de trois livres parisis. Pour être peintre à Bruges, il fallait d'abord être bourgeois, et le droit de bourgeoisie pouvait s'acquérir de trois manières : épouser une « bourgeoise », avoir vécu à Bruges depuis un an et un jour, ou acheter ce droit. Le nom de famille plutôt rare de « Christus » était assez usité dans la région de Breda, à proximité de l’actuelle frontière belgo-néerlandaise. Une famille patricienne « Cristus » est mentionnée plusieurs fois à Breda. Il est plausible que Petrus Christus ait eu plus de vingt et moins de trente-cinq ans quand il s'inscrit à la guilde des peintres, ce qui fait une date de naissance entre 1410 et 1425. Le Louvre donne une fourchette plus serrée, 1415-1420, le Larousse indique vers 1420.

Son père Pierre aurait pu être son maître. Influencé par les peintres flamands, van Eyck et Van der Weyden, il reprend leur goût pour la précision réaliste et y ajoute le rendu de la perspective; on a longtemps supposé qu'il reçut sa formation chez Jan van Eyck, mais les dates ne concordent pas : Van Eyck est décédé en 1441, et Petrus Christus n'est actif à Bruges qu'à partir de 1444. Il aurait par contre achevé certains de ses tableaux. « Pietro Christa » est mentionné dans les « Vite » de Giorgio Vasari comme un élève de Jan van Eyck.

Il devient citoyen de la ville de Bruges le 7 juillet 1444 et est membre de la guilde des peintres de Bruges jusqu'à sa mort. Contrairement à Jan van Eyck qui était au service des ducs de Bourgogne, Christus trouve sa clientèle parmi la bourgeoisie et les marchands étrangers fortunés qui habitaient Bruges, comme après lui Memling p. ex. Le contexte économique y est favorable.

Après des années de guerre, Bruges fait allégeance en 1440 à Philippe le Bon, et pendant quarante ans, Bruges devient un centre administratif, commercial et financier qui crée un climat favorable pour la production et la consommation de produits de luxe de d’art en Flandre. Bruges est résidence ducale, et les marchands étrangers sont présents en nombre, la ligue hanséatique, des marchands anglais, des catalans, portugais, espagnols et surtout les italiens qui possédaient quatre « logge » (quartiers), Gènes, Florence, Venise et Luques. La banque florentine des Médicis avait sa plus forte représentation étrangère à Bruges. Pendant le XVe siècle, environ un tiers des membres de la corporation des peintres étaient des immigrants qui venaient de la région de Bourgogne ou au-delà : Jan van Eyck, Petrus Christus, Hans Memling, Gerard David, Willem Vrelant, puis Philippe de Mazerolles et Loyset Liédet . La plupart des membres de la guilde des peintres travaillaient à des activités de décoration, souvent au service des institutions locales. Les bâtiments public se couvraient de peintures polychrome ou dorée, les statues et les fontaines, les armoiries et autre motifs héraldiques, bannières, drapeaux, et pennons étaient œuvres courantes des peintres, réalisées souvent à l’occasion de festivités ou de cérémonies officielles.

Ceci fait partie de l'article Wikipédia utilisé sous licence CC-BY-SA. Le texte intégral de l'article est ici →


More ...
Petrus Christus Œuvres
Voir toutes 27 œuvres d'art