{{selectedLanguage.Name}}
Se connecter Déconnexion
×

Vik Muniz

Vicente José de Oliveira Muniz

Поделиться: Article Wikipedia

Vik Muniz, né Vincent José de Oliveraie Muni le 20 décembre 1961 à São Paulo au Brésil, est un artiste contemporain brésilien.

Né dans une famille plutôt pauvre de São Paulo, Vik découvre les œuvres d'art non pas dans les musées mais dans des livres qu'il emprunte en bibliothèque ou dans son lycée.

Vik Muniz vit à Brooklyn dans l'État de New York aux États-Unis. Il commence sa carrière en tant que sculpteur la fin des années 1980. Il se fait mondialement connaître en 1997 par sa série Pictures of Chocolate et de nouveau en 2006 grâce à sa série Pictures of Junk.

En 2010, le film documentaire Waste Land, réalisé par Lucy Walker, suit pendant trois ans Vik Muniz dans la réalisation d'un projet artistique inédit en plein cœur de la plus vaste décharge du monde, Jardim Gramacho, située dans les faubourgs de Rio de Janeiro. L'artiste s'installe près de la décharge, et monte un projet participatif : les travailleurs de la décharge rapportent les ordures et les mettent en place. Une de ses installations sera présentée au Musée d'art moderne de Rio de Janeiro, en marge du sommet sur le climat Rio+20.

Il est représenté par la Galerie Daniel Templon à Paris et Bruxelles.  

L'un des aspects de l'art de Vik Muniz est de transformer n'importe quel matériau en médium. Il utilise la photographie pour immortaliser les images qu’il crée à partir d'une diversité incalculable de médias : terre, sucre, excrément, ketchup, fil de fer, fil de lin, corde, sang artificiel, jetons de couleurs, pâte à modeler, etc.

Selon le critique d'art Andre Seleanu : « Vik Muniz se sert de la photographie argentique pour représenter des images et des situations qu’il crée dans la lignée de l’art conceptuel brésilien des années 60. Son originalité s’abreuve à la multiplicité des matériaux qu’il utilise pour exécuter ses représentations visuelles: beurre d’arachides, sauce tomate, crème au chocolat, confiture, pièces de monnaie, confettis, poussière, sable, caviar et diamants. »

L'autre aspect de son art réside dans la reproduction d'œuvres célèbres. Des reproductions qui nous induisent volontairement en erreur puisque entre autres, Vik Muniz se définit lui-même comme un « illusionniste low-tech » et pose la question de l'illusion des images.

Ses œuvres sont présentes dans de nombreuses collections de musées internationaux. Les plus notoires sont :

Ceci fait partie de l'article Wikipédia utilisé sous licence CC-BY-SA. Le texte intégral de l'article est ici →


More ...
Les œuvres de Vik Muniz sont retirées de WikiArt en raison d'une violation de droit d'auteur
Bloqué en raison d'une revendication de droit d'auteur
  • Double Mona Lisa (Peanut Butter and Jelly) (After Warhol), 1999
  • A Bar at Folies Bergères, after Edouard Manet (Pictures of Magazine 2), 2012
  • Action Painter (from Pictures of Chocolate), ?
  • Action Photo, After Hans Namuth (From Pictures of Chocolate), 1997
  • Almond Blossoms, 2005
  • Andy Warhol (From Pictures of Ink), ?
  • Boy Blowing Bubbles, after Edouard Manet (Pictures of Magazines 2), 2011
  • Decorative Figure on an Ornamental Background, after Matisse (from Pictures of Pigment), 2006
  • Fairy Roses, after Fantin-Latour (Pictures of Magazines 2), 2012
  • Green Monkey, after George Stubbs (Pictures of Magazines 2), 2011
  • Haystack #3, After Monet (From Pictures of Color), 2001
  • I Wait, after Julia Margaret Cameron, 2004
  • Medusa Marinara, 1998
  • Photo opportunity de la série 'Pictures of Chocolate', 1997
  • Picking Flowers in a Field, after Mary Cassatt (Pictures of Magazine 2), 2012
  • Starry Night, after Van Gogh (Pictures of Magazines 2), 2012
  • Portrait of Adeline Ravoux, after Van Gogh (Pictures of Magazines 2), 2012
  • Self Portrait, Back of Head (from Pictures of Magazines), 2003
  • Sick Bacchus, after Caravaggio (Pictures of Magazine 2), 2011
  • The Card Players, after Cézanne (Pictures of Magazines 2), 2012
  • The Tower of Babel, after Pieter Brueghel (Gordian Puzzles), 2007