{{selectedLanguage.Name}}
Se connecter Déconnexion
×

Nicola Perscheid

Поделиться: Article Wikipedia

Nicola Perscheid, de son vrai nom Nikolaus Perscheid, né le 3 décembre 1864 à Coblence et mort le 12 mai 1930 à Berlin, est l'un des premiers photographes professionnels allemands. Il est connu pour ses portraits. Il a développé un objectif photographique particulier permettant le flou artistique, appelé la lentille de Busch-Perscheid.

Nikolaus Perscheid est né à Moselweiß (de) près de Coblence, en Allemagne, où il fréquente aussi l'école primaire. À quinze ans, il commence un apprentissage de photographe. Ensuite, il travaille comme photographe à divers endroits. Il exerce, entre autres, à Sarrebruck, Trèves, et Colmar, mais également à Nice, Vienne, ou Budapest. À Klagenfurt en Autriche il réussit à obtenir un emploi stable dans l'atelier Beer comme retoucheur. Il devient, le 1er mars 1887, membre de la Société photographique de Vienne (de) (Wiener Photographische Gesellschaft). En 1889, il s'installe à Dresde, où il travaille d'abord dans le studio de Wilhelm Höffert (1832–1901), un studio alors réputé en Allemagne, avant d'ouvrir son propre studio à Görlitz le 6 juin 1891. L'année suivante, il est nommé « Königlich Sächsischer Hofphotograph », photographe à la cour d'Albert de Saxe. En 1894, Perscheid déménage à Leipzig. Une célèbre photographie est Der Schnitter (le « Faucheur »), en gomme bichromatée bleu-noir de dimensions 43,1 × 56,0 cm, dont un exemplaire se trouve depuis 1901 dans le Kupferstich-Kabinett de Dresde.

En 1897, Perscheid publie une première image dans un magazine photographique réputé. Ensuite, il participe à de nombreuses expositions. Il rencontre également le peintre et sculpteur Max Klinger qui l'introduit dans le milieu artistique et qu'il photographie fréquemment. Ce sont les contacts avec les intellectuels et artistes qui probablement l'incitent à développer la photographie d'art, et à les exposer. Vers 1900, Alfred Krauth fut, pour un an et demi, opérateur et premier assistant de Perscheid, avant de s'établir comme photographe indépendant et de développer notamment la stéréophotographie.

Quand il déménage à Berlin en 1905, il est un photographe renommé et réputé. Son atelier est décrit, dans la presse locale, comme exceptionnellement luxueux, meublé avec goût, comme un salon bourgeois. Il y fait des expérimentations de photographies en couleur, comme la pinatypie. Les temps de pose étant très long, ses modèles sont accoudés à une chaise. Anne Jungmann, qui figure sur une des photos, était dame de réception dans son atelier, et faisait patienter les clients par des intermèdes musicaux au piano. Quand son assistant Arthur Benda (de) le quitte en 1907, il abandonne ces expériences. La concurrence des Frères Lumière et de leur procédé plus efficace y était peut-être pour quelque chose. Ses portraits lui permettent d'obtenir de nombreux prix. En 1909, au sommet de son développement créatif, Nicola Perscheid reçoit la Große Silberne Staatsmedaille de l'Association des photographes allemands (de) qui est considérée comme la décoration la plus importante des photographes professionnels.

Entre 1913 et 1923 Perscheid donne des cours en Allemagne, en Suède et au Danemark pour transmettre ses techniques photographiques. En octobre 1913, Perscheid anime un cours devant la Société suédoise de photographie, qui a été un grand succès puisqu'il en était fait état encore dix ans plus tard. En 1923, il accepte une invitation du Collège danois de photographie à Copenhague.

Ceci fait partie de l'article Wikipédia utilisé sous licence CC-BY-SA. Le texte intégral de l'article est ici →


More ...
Nicola Perscheid Œuvres
Voir toutes 99 œuvres d'art