{{selectedLanguage.Name}}
Se connecter Déconnexion

Katerina Bilokur

Катерина Білокур

Поделиться: Article Wikipedia

Katerina Vassilivna Bilokour, (en ukrainien : Катерина Василівна Білокур) est une artiste peintre ukrainienne née le 7 décembre 1900 dans le village de Bogdanivka, district de Pyriatyn, province de Poltava dans l'Empire russe et décédée le 10 juin 1961 dans le village de Bogdanivka, district de Yahotyn, Oblast de Kiev en République socialiste soviétique d'Ukraine.

Fille de Vassili Iossifovitch et de Pavlovna Akoulina, paysans ukrainiens qui ont en outre deux fils Grigori et Paul, elle doit comme la plupart des filles de son milieu être capable de tenir une maison, savoir travailler aux champs pour devenir une bonne épouse qui saura au mieux servir les intérêts de la ferme du paysan auquel elle sera probablement mariée. Et faute d'argent, mais aussi parce que cela ne paraît pas nécessaire, car son père et son grand-père qui lui donnent ses premières leçons de lecture, vers 6 ou 7 ans, pensent, vu ses facilités, qu'elle peut s'en passer d'autant plus qu'elle est très utile à la maison. Donc les journées se passent à travailler aux champs, au jardin, exécuter les tâches ménagères au domicile. Mais à la fin de l'adolescence, vers 15 ou 17 ans, son goût pour le dessin et la peinture l'emportent et la nuit venue, jusqu'à ce qu'elle tombe de sommeil, elle dessine, elle peint en cachette, car encore à 14 ans on la menaçait du fouet si elle se livrait à cette occupation. Elle peint même sur les murs d'une pièce de la maison de ses parents. Elle fabrique toute seule ses pinceaux, parfois avec des poils de queue de chat coupés à la longueur adéquate, 9, 12 ou 36 si l'on en croit la page wikipédia en russe, et ses couleurs avec les herbes et les végétaux qui poussent alentour: viornes, betteraves, oignons, baies de sureau mais ces couleurs ne sont pas très stables. Elle arrive parfois à se procurer de la peinture à l'huile et utilise aussi du fusain sur du tissu. À part Ivan Grigorevitch Kalyta, un professeur artiste amateur exerçant à la campagne et respecté par son père, qui lui dispense quelques conseils, autour d'elle on ne la comprend pas et on lui dit que ces activités ne servent à rien, que sa peinture est stupide, mais Katerina résiste inspirée par toutes les fleurs qui l'entourent et probablement aussi par le contexte culturel populaire. En Ukraine énormément de fleurs sont brodées sur des textiles d'usage courant (nappes, serviettes, chemins de table...), où les fillettes se tressent des couronnes de fleurs champêtres, où les murs des habitations paysannes blanchis à la chaux ont parfois des peintures de fleurs au-dessus des fenêtres et des portes.

Entre 1915 et 1917, un voisin, un meunier entreprenant, organise un atelier théâtral et sachant que Katerina sait peindre et dessiner, il lui demande de l'aide pour réaliser les décors du spectacle présenté sur le plan d'eau de son moulin. Plus tard, à condition que cela ne gêne pas son travail à la maison et au potager ses parents lui permettent d'apprendre des rôles qu'elle interprète par exemple dans Natalka Poltavka d'Ivan Kotliarevsky, Demande en mariage à Goncharovka de Grigori Fedorovitch Kvitka-Osnovianenko, Servante et Malheureux d'Ivan Karpenko-Kary, Ouvrier agricole de Tarass Chevtchenko et bien d'autres. Cependant son âge ne convient pas pour certains personnages et elle est orientée vers ceux de servante où d'épouse, fonction que ses parents à leur grand désespoir voudraient bien lui voir tenir en réalité. À la campagne, à cette époque, une fille de 24 ou de 26 non mariée était une «catastrophe».

Ceci fait partie de l'article Wikipédia utilisé sous licence CC-BY-SA. Le texte intégral de l'article est ici →


More ...
Katerina Bilokur Œuvres célèbres
Voir toutes 54 œuvres d'art