{{selectedLanguage.Name}}
Se connecter Déconnexion
×

Gazés

John Singer Sargent

Gazés

John Singer Sargent
  • Date: 1918
  • Style: Realism
  • Genre: scène de genre
  • Dimensions: 231 x 611 cm
  • Commande Gazés Reproduction peinture à l'huile
    Reproduction
    de commande

Gazés (Gassed) est un tableau que John Singer Sargent peignit à l'huile en 1919 et qui illustre les effets d'une attaque au gaz moutarde de la Première Guerre mondiale. On y voit des files de soldats blessés marcher vers un poste de secours, entourés d'autres soldats blessés gisant au sol. Chargé par le British War Memorials Committee (Comité britannique des monuments aux morts) de garder trace de la guerre, Sargent visita le front de l'Ouest en juillet 1918 et passa du temps avec la Guards Division près d'Arras, puis avec le corps expéditionnaire américain près d'Ypres. La peinture fut achevée en mars 1919 et choisie pour peinture de l'année par la Royal Academy of Arts en 1919. Elle est conservée à l'Imperial War Museum à Londres.

La peinture mesure 231 cm de haut sur 611 de large. La composition comprend un groupe central d'onze soldats qui sont presque de grandeur naturelle. Ils marchent sur un caillebotis vers un poste de secours suggéré par les haubans sur la droite. Les yeux bandés, aveuglés par le gaz, les soldats sont aidés par deux aides-soignants. La file de grands soldats blonds forme une frise allégorique naturaliste qui évoque une procession religieuse. De nombreux autres soldats morts ou blessés gisent autour du groupe central, et un groupe semblable de huit blessés et de deux aides-soignants approche à partir de l'arrière-plan. Un combat tournoyant de biplans se déroule dans le ciel, tandis qu'un soleil couchant crée une brume jaune rosâtre et baigne les personnages d'une lumière dorée. À l'arrière-plan, la lune se lève, et des hommes non blessés jouent au football en chemises bleues et rouges, apparemment non soucieux de la souffrance qui les entoure.

En mai 1918, Sargent fut l'un des peintres que le comité des monuments aux morts du ministère de l'Information britannique chargea de créer de grandes peintures pour un futur hall du souvenir (en). Cette commande visait à compléter les œuvres d'art que le Canadian War Memorials Fund (Fonds canadien pour les monuments aux morts) avait commandées depuis 1916 à l'instigation de Lord Beaverbrook, qui était le ministre britannique de l'Information en 1918. Les autres œuvres furent commandées à Percy Wyndham Lewis, à Paul Nash, à Henry Lamb, à John Nash (artiste) et à Stanley Spencer. La grandeur des œuvres était inspirée par le triptyque La Bataille de San Romano d'Uccello. Le projet de hall du souvenir décoré de grandes peintures fut abandonné lorsqu'il fut intégré à celui de musée impérial de la guerre.

Peintre américain, Sargent fut prié de créer une œuvre symbolisant la collaboration anglo-américaine. Bien qu'âgé de 62 ans, il se rendit sur le front de l'Ouest en compagnie de Henry Tonks en juillet 1918. Il passa du temps avec la Guards Division près d'Arras, puis avec le corps expéditionnaire américain près d'Ypres. Désireux de peindre une foule de personnages, il avait du mal à trouver une scène combinant des Britanniques et des Américains. Le 11 septembre 1918, Sargent écrivait à Evan Charteris (en) :

La « scène poignante » faisait allusion aux effets d'un barrage allemand dont Sargent avait été témoin le 21 août 1918 au Bac du Sud, entre Arras et Doullens, et où les Allemands avaient utilisé du gaz moutarde contre la 99e brigade de la 2e division d'infanterie du Royaume-Uni et la 8e brigade (en) de la 3e division d'infanterie du Royaume-Uni pendant la seconde bataille d'Arras de 1918. Tonks décrivit l'expérience dans une lettre adressée à Alfred Yockney le 19 mars 1920 :

Ceci fait partie de l'article Wikipédia utilisé sous licence CC-BY-SA. Le texte intégral de l'article est ici →


More ...

Court Métrage

Short Films