{{selectedLanguage.Name}}
Se connecter Déconnexion
×

Hervé Télémaque

Hervé Télémaque

Поделиться: Article Wikipedia

Hervé Télémaque, né le 5 novembre 1937 à Port-au-Prince (Haïti), est un artiste peintre français d'origine haïtienne, associé au courant de la figuration narrative.

Hervé Télémaque vit et travaille à Paris depuis 1961.

À la suite d'un problème de santé, il doit abandonner ses espoirs de compétition sportive. En 1957, lors de l'arrivée au pouvoir de Duvalier, il quitte Haïti pour New York et s’inscrit à l’Art Student’s League jusqu'en 1960, où son professeur, le peintre Julian Levi, encourage sa vocation artistique. Durant son séjour aux États-Unis, où il fréquente les musées, il s’est simultanément nourri de l’expressionnisme abstrait, puis du surréalisme, tels qu’ils ont été exploités et réinterprétés par les artistes américains (De Kooning, Lam, etc), et en particulier de l'influence d'Arshile Gorky. Dès 1959, sa peinture intitulée Sirène (Musée Sainte-Croix) marque son originalité. Hervé Télémaque veut s’ancrer dans la réalité et échapper à l’abstraction : même le titre se réfère à son quotidien, évoquant les sirènes des bateaux qu’il entendait depuis sa chambre de « Brooklyn Heights ». Avec L’Annonce faite à Marie (Musée des beaux-arts de Dole, dépôt FNAC), qui rappelle son mariage la même année avec sa cousine Maël, s'annonce le thème de la sexualité, surtout présent au début de son œuvre (Histoire sexuelle, 1960 ; Ciel de lit, n°3, 1962, MAMAC ; Femme merveille, 1963, Institut d'art contemporain de Villeurbanne). Néanmoins, l'ambiance ségrégationniste des États-Unis le déçoit (Toussaint Louverture à New-York, 1960, musée de Dole).

En 1961, il vient alors en France et s’installe à Paris. Il y fréquente les Surréalistes, sans adhérer formellement au groupe. Mais c’est dans les préceptes du Pop art (bande dessinée, usage de l'épiscope, puis en 1966 de l'acrylique) qu’il va véritablement trouver sa voie bien particulière, tout en défendant la création européenne, plus critique envers la société. Dès 1962, il participe ainsi à l’aventure de la Figuration narrative, en se rapprochant d'artistes comme Bernard Rancillac, Eduardo Arroyo, Peter Klasen, Öyvind Fahlström, Jacques Monory, que le critique Gérald Gassiot-Talabot réunit en 1964, à la demande de Télémaque et de Rancillac, dans une exposition intitulée « Mythologies quotidiennes ». De 1962 à 1964, il produit alors l'une de ses séries les plus originales, notamment sous forme de diptyques, où des morceaux d'anatomie, accompagnés de métaphores visuelles qualifiées de « fictions » (croix, flèche, arme, sous-vêtement, urne, masque) et de commentaires, parfois simplement inscrits à la craie ou au crayon, circulent sur un fond initialement blanc (Le voyage, 1962 ; Portrait de famille, 1962, Fondation Gandur pour l'Art ; Etude pour une carte du tendre, 1963 ; My Darling Clementine, 1963, MNAM, etc.).

Télémaque entend cependant composer son propre vocabulaire, dépassant un discours narratif à visée socio-politique (One of 36 000 Marines, 1963, Fondation Gandur), dont il s'éloigne à partir de 1967, au profit d'un univers poétique intérieur et jubilatoire, plus hermétique, nourri par l'expérience de sa propre psychanalyse, entreprise en 1958 avec Georges Devereux, et cette fois inspiré de l'œuvre de De Chirico, René Magritte ou Marcel Duchamp. Dans ses tableaux se retrouvent ainsi des objets usuels évocateurs, notamment de son vécu en Haïti, et d'interprétation multiple au gré du spectateur, images de lecture complexe telles des énigmes à décrypter (tête édentée, canne blanche du Baron samedi, chaussures et équipements de sport, mobilier et tentes de camping, etc), de sorte que, malgré l'exégèse effectuée par la critique Anne Tronche dans sa monographie de 2003, faute pour l'artiste de rédiger de son vivant un explicatif des images pour chacune de ses toiles, l'étude future de son œuvre pourrait conduire à des interprétations approximatives.

Ceci fait partie de l'article Wikipédia utilisé sous licence CC-BY-SA. Le texte intégral de l'article est ici →


More ...
Hervé Télémaque Œuvres
Voir toutes 13 œuvres d'art