{{selectedLanguage.Name}}
Se connecter Déconnexion
×

Helen Frankenthaler

Helen Frankenthaler

Helen Frankenthaler

Поделиться: Article Wikipedia

Helen Frankenthaler (née le 12 décembre 1928 à New York et morte le 27 décembre 2011 à Darien, dans le Connecticut) est une peintre américaine appartenant au mouvement de l’expressionnisme abstrait. Elle a été l’élève de Rufino Tamayo et de Meyer Schapiro.

Helen Frankenthaler est née à Manhattan, d'un père juge à la Cour suprême de l’État de New York et d'une mère d'origine allemande, Martha Lowenstein.

Elle étudie l'art avec le peintre mexicain Rufino Tamayo à l'école Dalton, avant de rejoindre le Bennington College en 1946, où elle reçoit l'enseignement du peintre Paul Feeley, qui lui apprend « tout ce qu'[elle] sai[t] à propos du cubisme », mouvement pictural qui l'influence longtemps. C'est au collège Bennington qu'elle rencontre le critique Clement Greenberg, en 1950. Ce dernier l'introduit auprès de David Smith, Jackson Pollock, Willem et Elaine de Kooning, Franz Kline.

En 1952, elle expose la peinture qui la rend célèbre : Mountains and Sea. Ses influences sont Jackson Pollock, Hans Hofmann, Willem de Kooning, Rufino Tamayo, ainsi que Clement Greenberg lui-même. Elle s'impose au sein de l'avant-garde picturale dominée par des stars masculines.

En 1989, elle fait l'objet d'une vaste rétrospective au Musée d'Art Moderne (MoMA) à New York City.

Elle meurt le 27 décembre 2011 des suites d'une longue maladie.

Sa peinture abstraite l'assimile au mouvement de l’expressionnisme abstrait et à celui plus spécifique de Colorfield Painting. Helen Frankenthaler travaille à même le sol et, reprenant une technique développée par Jackson Pollock, verse directement les pigments et la peinture sur la toile. Son style est toutefois différent de Jackson Pollock, Barnett Newman ou Franz Kline. Dans sa toile majeure Mountains and Sea, la peinture s'étale en flaques de couleur formant des formes et des tâches de couleurs. Il ne s'agit pas d'ajouter des couches sur la toile mais que la couleur fasse corps avec la toile. Son oeuvre est cependant interprétée comme trop belle, trop féminine. C'est pourquoi Helen Frankenthaler va durcir ses toiles en 1959-1960, en utilisant une peinture plus épaisse, en raturant la toile, ajoutant des gribouillis. En 1961-1962, ses toiles se font plus petites , la peintures coulent à nouveau, les formes deviennent évasives.

Son œuvre exerce une influence sur les coloristes Kenneth Noland et Morris Louis.

En 1958, elle épouse le peintre Robert Motherwell ; ils divorcent en 1971. Elle se marie en 1994 avec le banquier Stephen M. DuBrul Jr.

woodcuts), 2002

Ceci fait partie de l'article Wikipédia utilisé sous licence CC-BY-SA. Le texte intégral de l'article est ici →


More ...
Helen Frankenthaler Œuvres
Voir toutes 140 œuvres d'art