{{selectedLanguage.Name}}
Se connecter Déconnexion

Mikalojus Konstantinas Čiurlionis

Mikalojus Konstantinas Čiurlionis

Поделиться: Article Wikipedia

Mikalojus Konstantinas Čiurlionis, né le 22 septembre 1875 à Senoji Varėna (district de Varėna, sud de la Lituanie) et mort le 10 avril 1911 à Pustelnik (arrondissement de Marki près de Varsovie, en Pologne), est un compositeur et peintre lituanien.

Né la même année que Maurice Ravel, Mikalojus Konstantinas Čiurlionis étudie entre 1894 et 1899 en classes de piano et de composition au Conservatoire de Varsovie. À partir de 1901, il poursuit sa formation en classe de composition avec Carl Reinecke au Conservatoire de Leipzig (Allemagne), ville où il enrichit sa culture générale (qui est très universelle puisqu'il s'intéresse également, jusqu'à la fin de sa vie, à l'astrologie, la chimie, l'histoire, la philosophie...). Puis il revient à Varsovie et y intègre en 1904 l'École des Beaux-Arts, désirant également se consacrer à la peinture. Suivent plusieurs années – agrémentées de voyages en Allemagne et en Autriche durant lesquels il parfait son éducation artistique – où il mène conjointement une double carrière de compositeur et de peintre (avant que cette dernière ne prenne plutôt le dessus). En 1906, il visite Prague, Dresde, Nuremberg, Munich où il découvre notamment Max Klinger, puis revient par Vienne où il est séduit par les expositions d'art et d'industrie, les églises baroques. À Varsovie, il dirige un temps un chœur lituanien établi dans cette ville et pour lequel il écrit plusieurs œuvres chorales a cappella (notamment des harmonisations de chants populaires). En 1907, il s'installe à Vilnius, la capitale de la Lituanie, dont il devient un des chantres de l'identité nationale. Il prend part à tous les évènements artistiques de la ville, il y compose son opéra « Jurata », harmonise les chants populaires lituaniens, organise des soirées musicales à la « Société d'Art international et lituanienne ». C'est à Vilnius que sont créés ses meilleurs tableaux, appelés « Sonates ». Malheureusement, ses compatriotes sont indifférents à ses créations et il reste incompris et solitaire dans ses aspirations. En 1908, il est de passage à Saint-Pétersbourg (Russie) où il rencontre notamment Serge Diaghilev et Vassily Kandinsky. Il y retrouve aussi son compatriote lituanien et vieil ami de Vilnius, Mstislav Doboujinski. Mais il connaît des difficultés matérielles et, en outre, des problèmes de santé qui culminent avec une pneumonie dont il meurt en 1911, la même année que Gustav Mahler.

En musique, il est l'auteur de quelque 300 compositions dans des domaines variés (piano — dont de nombreux préludes et fugues —, orgue, musique de chambre, orchestre, chœurs...), l'une de ses plus connues étant le poème symphonique La Mer (1903-1907), sans doute son œuvre majeure (contemporaine du triptyque pour orchestre composé sous le même titre en 1905 par Claude Debussy). Dans la forêt, également un poème symphonique (1900-1901), le quatuor à cordes en ut mineur (1901-1902) et un cycle pour piano lui aussi nommé La Mer (1908) sont trois autres de ses compositions majeures.

En peinture, Čiurlionis crée environ 300 tableaux, dans la mouvance du symbolisme et de l'Art nouveau, dont un triptyque abordant le thème de la mer une fois de plus, sa Sonate de la mer (*) de 1908, comprenant trois mouvements intitulés Allegro, Andante et Finale. Il « compose » d'ailleurs souvent des « suites » de tableaux, dont les titres font régulièrement référence à la musique, notamment d'autres « sonates », comme la Sonate du soleil (*) de 1907, en quatre tableaux. Il réalise aussi des « cycles » ambitieux, tels La Création du Monde (*), cycle de treize tableaux de 1905-1906 ou Le Zodiaque (*), cycle de douze tableaux de 1907 et, en outre, nombre de tableaux et dessins isolés, dont trois Contes de fées (*) de 1908-1909, ainsi que Les Croix de Samogitie (*) et Rex (*), deux de ses dernières toiles, de 1909.

Ceci fait partie de l'article Wikipédia utilisé sous licence CC-BY-SA. Le texte intégral de l'article est ici →


More ...
Mikalojus Konstantinas Čiurlionis Œuvres
Voir toutes 168 œuvres d'art
Avertissement