{{selectedLanguage.Name}}
Se connecter Déconnexion

Koukryniksy

Кукрыниксы

Поделиться: Article Wikipedia

Koukryniksy (en russe : Кукрыниксы) est le pseudonyme de trois peintres et caricaturistes soviétiques :

Le pseudonyme désignant ces trois artistes soviétiques est un acronyme réunissant le « Kou » de Kouprianov, le « kry » de Krylov et le « nik » et le « s » de Nikolaï Sokolov.

La constitution du « trio » se fit progressivement. Tout d'abord, c'est en travaillant ensemble à la confection d'un journal mural aux Ateliers supérieurs d'art et de technique à Moscou que Mikhaïl Kouprianov, âgé de 19 ans et qui venait de terminer des études à l'école d'art de Tachkent, rencontra Porfiri Krylov, âgé de 20 ans, qui venait de terminer des études avec le Proletkoult à Toula. Dans cette célèbre école de la capitale, ils étudièrent avec, entre autres professeurs, Dimitri Moor et produisirent tous les deux sous les pseudonymes « Kukri » et « Krykup ». Dès 1923, ils eurent pour condisciple Nikolaï Sokolov, âgé de 20 ans, qui avait suivi une formation au studio d'Art du Prolekoult à Rybinsk et qui signait déjà ses œuvres avec le diminutif Knicks.

À partir de 1924, ils travaillèrent tous les trois pour des journaux comme la Komsomolskaya Pravda où ils furent publiés pour la 1re fois en 1926, Literatournaïa gazeta, des magazines satiriques comme Smechatsch (ru), (Le fou), Smena, le Krokodil, etc. environ une dizaine de journaux, où ils créèrent surtout des caricatures sur la vie et les œuvres d'écrivains signées « Koukryniksy », réunion des trois pseudonymes, nom qu'ils gardèrent jusqu'à la fin de leur collaboration. Ils continuèrent de fréquenter Vkhoutemas jusqu'en 1929 qui fut l'année de leur première participation à une exposition mais aussi l'année où ils créèrent les décors des tableaux 1 à 4 de la pièce de Vladimir Maiakovski, La Punaise, dont la première eut lieu le 13 février.

Leur pseudonyme était justifié car leurs œuvres étaient réalisées en étroite collaboration, ce qui permit à chacun d'entre eux d'utiliser au mieux ses compétences. Ainsi ils adoptèrent une méthode de travail originale : en schématisant, l'un dessinait les corps, l'autre les visages et le troisième se chargeait du coloriage. La deuxième raison qu'ils avaient pour travailler ainsi était que, groupés, ne signant pas et ne réalisant pas individuellement les dessins, nul n'était l'auteur de l'œuvre complète et cela pensaient-ils les mettait davantage à l'abri des poursuites pour diffamation.

En 1931, Maxime Gorki les rencontra et reconnaissant leur talent satirique, écrivit à leur sujet un article dans la Pravda ; il leur conseilla d'étendre leur champ d'action aux sujets concernant la vie en Union soviétique et à l'étranger et organisa pour eux une exposition en 1932. La même année, leur talent fut utilisé pour imaginer les costumes et les décors d'une pièce de théâtre La Ville des fous d'après une histoire Mikhaïl Saltykov-Chtchedrine. L'année suivante les trois artistes étaient engagés comme collaborateurs attitrés par la Pravda. Le 10 avril 1933, ils furent contactés par Grigori Aleksandrov pour des projets de costume pour le film Les Joyeux Garçons mais comme ils étaient déjà occupés par un autre film, La Vie de Klim Samgin et qu'Alexandrov ne leur fournit pas le matériel afin qu'ils se mettent à l'œuvre, ils retournèrent le contrat et suggérèrent au réalisateur de s'adresser à Kanevski .

Ceci fait partie de l'article Wikipédia utilisé sous licence CC-BY-SA. Le texte intégral de l'article est ici →


More ...
Koukryniksy Œuvres célèbres
Voir toutes 174 œuvres d'art