{{selectedLanguage.Name}}
Se connecter Déconnexion
×

Vilhelms Purvītis

Vilhelms Purvītis

Поделиться: Article Wikipedia

Vilhelms Purvītis est un peintre letton né le 3 mars 1872 à Zaube et mort le 14 janvier 1945 à Bad Nauheim. Il est le premier recteur de l'Académie des beaux-arts de Lettonie et fait partie de son premier corps enseignant.

Vilhelms Kārlis Purvītis est né à la maison "Jauži" de la paroisse de Zaube (Jaunpils) dans le faubourg de Riga en Lettonie sous Empire russe. Il commence sa scolarité à l'école paroissiale de Jaunpils, puis, après le déménagement de la famille à voblast de Vitebsk en Biélorussie à l'école municipale de Drisa jusqu'en 1888. Après le retour à Vidzeme, Purvītis met l'argent de côté pendant deux ans, en travaillant au moulin de la paroisse de Smiltene. En 1890, il est admis comme auditeur libre à l'Académie russe des beaux-arts de Saint-Pétersbourg où lors de ses études il s'est spécialisé dans le paysage. Il se rapproche de Janis Rozentāls et Jānis Valters. Il y a appris à travailler dans l'atelier d'après les esquisses faites en plein air. La dernière année, il travaillait dans l'atelier de Arkhip Kouïndji dont les œuvres l'ont beaucoup inspirées par son effet de perspective et le jeu de lumières. À cette époque, il étudiait également la technique des grands classiques russes comme Fyodor Vassiliev et Isaac Levitan. Il obtient une médaille d'or à la fin de ses études en 1897.

En 1898, avec Janis Rozentāls et Jānis Valters, il part pour l'Allemagne, puis en France et à l'Autriche-Hongrie. Sa peinture de fin d'études "Les derniers rayons de soleil" (1897) a été primée aux expositions à Paris et à Munich ainsi qu'à l'exposition internationale à Lyon. De retour à Riga en 1899, il donne des cours particuliers.

Après la révolution de 1905 et les événements de 1906, il part à Réval (Tallinn) où il obtient le poste de professeur de dessin à l'école royale de la ville. De cette époque datent ses premiers tableaux de vues de ville (Réval dans le brouillard/"Rēvele miglā"). 1909, il devient directeur de l'école des beaux arts de Riga. Parmi ses élèves sont Romans Suta, Jēkabs Kazaks et Valdemārs Tone. La même année, il effectue le voyage à Spitzberg et au Cap Nord. Après la déclaration de guerre en 1915, l'école déménage ses locaux à Petrograd et en 1916 ferme ses portes. Après la Révolution russe de 1917, Purvītis part pour la Norvège où, à Oslo, il organise sa première exposition personnelle.

En 1918, il retourne à Riga sous occupation russe. En 1919, il devient directeur du Musée national des arts de Lettonie. 1919-1944, il est professeur à la faculté d'architecture de l'Université de Lettonie, en 1919-1934, recteur à l'Académie des beaux-arts de Lettonie. Il organise plusieurs expositions en Europe pendant cette période. Après l'occupation allemande en 1940, il est licencié de son post au musée national des arts. En 1942, a lieu sa dernière exposition personnelle à Riga. À la fin de la Seconde Guerre mondiale en 1944, il part en exil, en perdant une partie des peintures qu'il emporte avec lui dans l'incendie à Jelgava. En passant par Liepāja il atteint Dantzig. Plusieurs centaines de ses œuvres transportées par bateau à destination de Königsberg disparaissent sans traces ce qui l'afflige davantage encore. L'artiste meurt le 14 janvier 1945 à Bad Nauheim. En 1994, sa dépouille est rapatriée en Lettonie, il repose désormais au Cimetière de la Forêt à Riga.

Ceci fait partie de l'article Wikipédia utilisé sous licence CC-BY-SA. Le texte intégral de l'article est ici →


More ...
Vilhelms Purvītis Œuvres
Voir toutes 16 œuvres d'art