{{selectedLanguage.Name}}
Se connecter Déconnexion

Vassili Polenov

Василий Поленов

Поделиться: Article Wikipedia

Vassili Dmitrievitch Polenov (en russe : Василий Дмитриевич Поленов), né le 20 mai 1844 (1er juin 1844 dans le calendrier grégorien) à Saint-Pétersbourg, mort le 18 juillet 1927 à Polenovo, près de Taroussa, est un peintre russe ayant appartenu au mouvement réaliste des Ambulants. Il a reçu en 1926 le titre honorifique d'artiste du peuple.

Vassili Polenov naît en 1844 dans une famille humaniste et éprise d'art. Son arrière-grand-père déjà, Alexeï Polenov (1738-1816), penseur et juriste, prônait l'abolition du servage et l'alphabétisation du peuple. Son père, Dmitri Polenov (1806-1872) est archéologue, bibliographe et grand amateur d'art. Il a fréquenté des artistes de son temps, tels le peintre Karl Brioullov et l'architecte Roman Kouzmine. Sa mère, Maria Polenova, née Voeïkova (1816-1895), est l'auteur d'un livre pour enfants à succès. Elle est également peintre-portraitiste, et suit notamment les cours d'un disciple de Brioullov. Son enfance se déroule en grande partie dans la propriété familiale d'Imotchentsy, en Carélie. Vassili est l'aîné, avec sa sœur jumelle Vera (1844-1881), d'une fratrie de cinq enfants (Alexeï, 1845-1918 ; Constantin, 1848-1917; Elena, 1850-1898).

En 1860, Dmitri Polenov, son père, entreprend un grand voyage avec ses trois fils dans les villes historiques du nord de la Russie. Ils visitent notamment Moscou, Novgorod, Vladimir et Souzdal. Durant ce voyage, Vassili, âgé de 16 ans, est encouragé par son père à réaliser des esquisses des antiquités qu'ils visitent, et à développer son talent artistique. Vassili suit les cours de Pavel Tchistiakov, puis, entre 1863 et 1871, étudie à l'Académie impériale des beaux-arts, où il rencontre Ilia Répine, qui fait partie de la même promotion que lui.

Parallèlement à son cursus artistique, Vassili, pour répondre à des exigences sociales et suivre le modèle de ses aïeuls, entreprend une formation juridique à l'université de Saint-Pétersbourg, où il obtiendra un doctorat en droit.

Figurant parmi les meilleurs élèves de l'Académie des beaux-Arts, il en devient pensionnaire (boursier) et a la possibilité de voyager six ans à l'étranger. Il voyagera finalement quatre ans, d'abord en Italie, à Rome, puis en France, à Paris, où il a son atelier à Montmartre, et en Normandie. Durant ces années, il peint des scènes historiques (L'Arrestation de la huguenote, grâce auquel il obtiendra le titre d'académicien), des natures mortes, des portraits et de nombreux paysages normands. À son retour de voyage, il fait un constat décisif pour sa carrière : « Là-bas, je me suis essayé à tous les genres de peinture […], et j'en suis arrivé à la conclusion que j'ai surtout du talent pour les paysages et les scènes de la vie quotidienne, que je vais exploiter à l'avenir. » En France, il séjourne avec son ami Répine, également pensionnaire de l'Académie, à Veules-les-Roses (Normandie), où s'est installé un groupe d'artistes russes sous l'impulsion d'Alexeï Bogolioubov, élève d'Eugène Isabey. Influencé par l'École de Barbizon, le groupe de Veules, dont Polenov et Répine, s'adonne à la peinture de plein air.

En 1876, Vassili s'engage dans l'armée pour soutenir des Serbes insurgés contre le joug ottoman, expérience qui lui inspire Cimetière musulman (1876) et, en 1877, il est envoyé au front de la guerre russo-turque en qualité de peintre.

Ceci fait partie de l'article Wikipédia utilisé sous licence CC-BY-SA. Le texte intégral de l'article est ici →


More ...
Vassili Polenov Œuvres
Voir toutes 246 œuvres d'art
Avertissement