{{selectedLanguage.Name}}
Se connecter Déconnexion
×

La Conversation sacrée

Piero della Francesca

La Conversation sacrée

Piero della Francesca
  • Date: 1472
  • Style: Early Renaissance
  • Genre: peinture religieuse
  • Media: panel, tempera
  • Dimensions: 248 x 170 cm
  • Achetez des reproductions de peintures à l'huile faites à la main
    Reproduction
    de commande

La Conversation sacrée (Sacra conversazione con la Madonna col Bambino, sei santi, quattro angeli e il donatore Federico da Montefeltro) est une œuvre de Piero della Francesca qu'il réalisa pour l'église San Donato degli Osservanti en 1472.

C'est une peinture à l'huile sur bois de 248 × 150 cm. Elle est conservée à la Pinacothèque de Brera à Milan.

Il s'agit d'une œuvre commanditée par le duc d'Urbino, Frédéric III de Montefeltro, pour certains historiens pour célébrer la naissance de son fils, Guidobaldo ; pour d'autres, ses victoires et ses conquêtes en Maremme.

Initialement peint pour l'église d'Osservanti di San Donato à Urbino, le tableau est transféré, après la mort du duc en 1482, à l'église San Bernardino, dans son mausolée.

Il s'agit d'une Vierge à l'Enfant en majesté (sur un trône), entourée de personnages sacrés placés de chaque côté dont le commanditaire de l'œuvre (thème iconographique chrétien dit de la conversation sacrée).

On reconnaît les saints à leurs attributs  :

À gauche :

À droite :

Le sujet cher à l'iconographie de la peinture chrétienne se place dans un cadre clairement architectural, sur fond de niche à coquille dans une construction perspective très précise (monofocale centrée à point de fuite sur la figure de la Vierge).

Les corps des personnages sont prolongés par les pilastres.

Le commanditaire de l'œuvre, Frédéric III de Montefeltro, est représenté en armure, à genoux devant le Christ (dans son prolongement) et il est peint sans les insignes attribués en 1475 par le pape Sixte IV (ce qui permet de dater le tableau avant 1474). Contrairement aux autres œuvres représentant Frédéric de Montefeltro, sa femme, Battista Sforza, n'apparaît pas, en effet elle était déjà morte en couches avant l'exécution du diptyque, du triomphe, et sa place reste désespérément vide devant son mari dans la conversation sacrée.

L’œuf d'oie qui pend au plafond (et qui pointe vers le nombril de Jésus), est le symbole de la perfection ou de la naissance dans la tradition alchimique, des quatre éléments du Monde ou de la Création. Il est accroché à la conque (Coquille Saint-Jacques) signifiant la fécondité.

Toutes les têtes des personnages saints sont sur un même axe horizontal (principe d’isocéphalité), celui-là même de l'horizon perspectif contenant le point de fuite central, confondu avec le regard de la Vierge.

L'axe vertical (œuf, nombril du Christ) rééquilibre l'axe horizontal précédent.

Les mains du duc ne sont vraisemblablement pas de la main de Piero. Peintes de manière réaliste elles sont probablement dues à Pedro Berruguete, présent à Urbino.

Ceci fait partie de l'article Wikipédia utilisé sous licence CC-BY-SA. Le texte intégral de l'article est ici →


More ...

Court Métrage

Short Films

Sali (Tuesday) [2015]

  • Directed by: Ziya Demirel
  • Written by: Ziya Demirel, Buket Coskuner
  • Produced by: Ziya Demirel, Anna Maria Aslanoglu
  • An ordinary school day for a teenage girl in Istanbul and her encounters with three different men as she goes to school, plays basketball and takes a bus on the way home.

    Cannes Official Selection 2015
    TIFF Official Seelection 2015
    Sundance Official Selection 2015

    Produced by: Anna Maria Aslanoglu - Istos film (Turquie / Turkey) / Olivier Berlemont & Emilie Dubois - oriGine films (France)

    Director - Ziya Demirel
    Writers - Buket Coskuner | Ziya Demirel
    Producers - Anna Maria Aslanoglu | Ziya Demirel
    Cinematographer - Meryem Yavuz
    Editor - Henrique Cartaxo

    Cast:

    Melis Balaban - Asli
    Yonca Hiç -Ayse
    Can Karacayli - Ozan
    Zeki Ocak - Yasli Adam