{{selectedLanguage.Name}}
Se connecter Déconnexion
×

Nikolaï Koulbine

Николай Кульбин

Поделиться: Article Wikipedia

Nikolaï Ivanovitch Koulbine (en russe : Николай Иванович Кульбин), né le 20 avril 1868 (2 mai 1868 dans le calendrier grégorien) à Saint-Pétersbourg et mort le 6 mars 1917 à Saint-Petersbourg), est un peintre et musicien russe, théoricien de l'avant-garde russe, mécène, théoricien du théâtre et philosophe ; un des premiers organisateur des réunions entre artistes, des expositions d'art nouveau en Russie, initiateur de débats, d'éditions collectives, d'encyclopédies. Docteur en médecine (1895) et médecin militaire, chargé de cours à l'académie de médecine de l'armée S. M. Kirov (à partir de 1907), médecin de l'État-major général (1903−1917), fonctionnaire de niveau 4 : conseiller d'État .

Koulbine s'intéresse à l'art durant toute sa vie, mais les circonstances font qu'il n'a pas l'occasion de réaliser toutes ses ambitions dans ce domaine. Lorsque sa situation matérielle et sociale s'améliore enfin, il se lance activement dans des activités artistiques et se fait connaître surtout comme organisateur d'expositions et comme théoricien de l'avant-garde russe en peinture. En janvier 1908 il crée et finance l'association « Le Triangle — groupe artistique et psychologique » (avec les deux fondateurs de l'Union de la Jeunesse, Mikhaïl Matiouchine et son épouse Elena Gouro, I. S. Chkolnika, E. К. Spandikova et encore d'autres artistes).

Il organise et participe de nombreuses expositions : « Tendances actuelles » (1908), « Lien » (1908), « Les impressionnistes » (1909), « Triangle — Couronne » (1910), Salon d'automne (Paris, 1913); « Exposition internationale du futurisme » (Rome, 1914), Salon des indépendants(Paris, 1914) et d'autres encore.

L'exposition « Les impressionnistes » est importante du fait des personnalités qui sont présentes et qui formeront l'année suivante en 1910 le noyau de l'« Union de la Jeunesse » : Mikhaïl Matiouchine, Alexeï Kroutchenykh, Elena Gouro. Koulbine exposait aussi ses propres dessins et ceux du poète Vassili Kamenski. Vladimir Baranov-Rossiné, qui partira l'année suivante à Paris où il sera connu sous le nom de Rossiné, expose son tableau « Pleurs d'automne ».

Il est l'auteur d'un essai en 1909 intitulé « Musique libre » (1909), et de nombreux articles sur les problématiques liées à l'art. Attiré par tout ce qui était nouveau en art il se rendait compte de l'insuffisance idéologique de proclamation d'artistes tels que les « Aveniristes ». Il prenait part aux débats publics, faisait des conférences, essayait de résoudre les malentendus entre « aveniristes  », « aveniriens », « futuristes », « cubo-futuristes ». De formation scientifique il tenta même de déduire des lois à partir d'appareils destinés à mesurer les sensations premières inconscientes, auxquelles il donna le nom d'« unité koulbine ». Cette unité est égale à la sensation d'une piqûre d'aiguille sur la peau d'une profondeur de 0.01 millimètre. Selon lui ces sensations sont fixées par des signes dans le cerveau de l'homme et se distinguent entre elles par le rythme de celui qui fait la piqûre. Ensemble avec Vsevolod Meyerhold, il crée en 1910 le «Théâtre intime» (La « Compagnie du théâtre intime » fut créée à l'automne 1909 par N. S. Krouglikov, А. А. Mgebrov, B. К. Pronin et Nicolas Evreïnoff). En 1912 il crée le théâtre coopératif Teriok et en 1913 il prend part aux répétitions et à la préparation de l'opéra futuriste «Victoire sur le soleil». (livret :Alexeï Kroutchenykh, musique de Mikhaïl Matiouchine, décors Kasimir Malevitch, mise en scène Union de la jeunesse.)

Ceci fait partie de l'article Wikipédia utilisé sous licence CC-BY-SA. Le texte intégral de l'article est ici →


More ...
Nikolaï Koulbine Œuvres
Voir toutes 18 œuvres d'art
Avertissement