{{selectedLanguage.Name}}
Se connecter Déconnexion

Maurits Cornelis Escher

Maurits Cornelis Escher

Поделиться: Article Wikipedia

Maurits Cornelis Escher , né à Leeuwarden le 17 juin 1898 et mort à Laren le 27 mars 1972, généralement nommé M. C. Escher, est un artiste néerlandais, connu pour ses gravures sur bois, lithographies et manières noires parfois inspirées des mathématiques.

Elles représentent des constructions impossibles, des explorations de l'infini, des pavages et des combinaisons de motifs qui se transforment graduellement en des formes totalement différentes.

Son œuvre expérimente diverses méthodes de pavage en deux ou trois dimensions ou représente des espaces paradoxaux qui défient nos modes habituels de représentation.

L'œuvre de M. C. Escher a séduit de nombreux mathématiciens à la communauté desquels il se défendait d'appartenir. Il aimait dire à ses admirateurs : « Tout cela n'est rien comparé à ce que je vois dans ma tête ! ».

Maurits Cornelis, surnommé « Mauk », est né le 17 juin 1898 à Leeuwarden, Frise, aux Pays-Bas, dans une maison qui forme actuellement une partie du musée de céramique Princessehof (en). Il est le plus jeune fils de George Arnold Escher, ingénieur hydraulique, et de sa deuxième épouse, Sara Gleichman. En 1903, la famille déménage à Arnhem, et Maurits Cornelis y suit les enseignements primaire et secondaire jusqu'en 1918.

Escher est un enfant souvent malade et il est placé dans une école spéciale à l'âge de 7 ans ; il redouble la 2e année de son école primaire. Bien qu'il excelle en dessin, ses notes sont généralement faibles. Il suit également des leçons de charpentier et de piano jusqu'à ses 13 ans. En 1919, Escher intègre l'école d'architecture et des arts décoratifs de Haarlem. Il étudie brièvement l'architecture, mais rate un certain nombre de matières (en partie à cause d'une infection cutanée persistante) et change pour les arts décoratifs. Il y étudie sous la direction de Samuel Jessurun de Mesquita, un artiste avec qui il garde le contact jusqu'à ce qu'il soit tué avec sa famille par les nazis en 1944.

En 1922, Escher quitte l'école, ayant acquis une maîtrise du dessin et de la xylographie.

En 1922, Escher voyage à travers l'Italie (Florence, San Gimignano, Volterra, Sienne, Ravello) et l'Espagne (Madrid, Tolède, Grenade). Il est impressionné par la campagne italienne et, en Espagne, par l'Alhambra, un château maure du XIVe siècle à Grenade. Les détails décoratifs complexes de l'Alhambra, basés sur des formules mathématiques et présentant des motifs répétitifs emboîtés sculptés dans la pierre des murs et des plafonds, ont une profonde influence sur les travaux d'Escher. Il retourne régulièrement en Italie les années suivantes. Il remplit ses cartons de dessins de paysages italiens vus sous des perspectives inhabituelles, ou de minuscules bêtes et plantes observées à la loupe.

En 1923 en Italie, Escher rencontre Jetta Umiker qu'il épouse en 1924. Le jeune couple s'installe à Rome où nait leur premier fils, Giorgio Arnaldo Escher. Le couple a par la suite deux autres fils : Arthur et Jan.

En 1935, le climat politique italien sous Mussolini devient insoutenable pour Escher. Il ne possède pas d'intérêt pour la politique, ne parvenant pas à s'impliquer dans d'autres idéaux que l'expression de ses propres concepts à travers ses moyens artistiques, mais est opposé au fanatisme et à l'hypocrisie. Quand son fils aîné est contraint, à l'âge de 9 ans, de porter un uniforme du Balilla à l'école, la famille décide de quitter l'Italie. Elle déménage à Château-d'Œx en Suisse, où elle demeure pendant deux ans.

Ceci fait partie de l'article Wikipédia utilisé sous licence CC-BY-SA. Le texte intégral de l'article est ici →


More ...
Maurits Cornelis Escher Œuvres
Voir toutes 470 œuvres d'art