{{selectedLanguage.Name}}
Se connecter Déconnexion
×

Marina Abramović

Поделиться: Article Wikipedia

Marina Abramović (Марина Абрамовић), née le 30 novembre 1946 à Belgrade, est une artiste serbe qui étudie et repousse les frontières du potentiel physique et mental à travers ses performances. Faisant partie du courant artistique de l'art corporel, elle s'est lacérée et flagellée, a congelé son corps sur des blocs de glace, pris des produits psycho-actifs et de contrôle qui lui ont causé des pertes de connaissance.


Marina Abramović naît à Belgrade. Sa grand-mère, très pieuse, s'occupe d'elle jusqu'à ses 6 ans. Elle est ensuite de nouveau confiée à ses parents, entre une mère stricte et un père absent.


Entre 1965 et 1970, elle étudie à l'académie des beaux-arts de Belgrade. En 1973, elle effectue ses premières performances avec des objets dangereux ainsi que des médicaments afin de se mettre à l'épreuve. Elle participe en 1975 à la Biennale de Paris, débute sa collaboration avec Ulay (qui est également son compagnon) et effectue des recherches sur les cultures archaïques et les principes dualistes lors de multiples voyages. De 1973 à 1975, elle donne des cours à l'Académie des arts de Novi Sad. En 1980, elle écrit avec Ulay : Relation Work and detour.


Entre 1982 et 1985, elle participe à la documenta 7 à Cassel et la Biennale de São Paulo, Brésil. En 1988, elle met fin au travail avec Ulay après avoir fait une ultime collaboration, The Great Wall Walk, en Chine. En 1992, elle participe à Documenta 9 à Cassel. En 1989, elle tente de passer de l'état de conscience individuelle à l'état de conscience collective à l'aide d'installations diverses composées de bois, de cristaux et de pierre. En 1990-91, elle est professeur invitée à l'école des beaux-arts de Berlin et à l'Académie des beaux-arts de Paris. En 1992, elle a une chaire à l'Académie des beaux-arts de Hambourg. Entre 1992 et 1995, elle enseigne à l'École supérieure des beaux-arts de Hambourg. Elle gagne le Lion d'or de la meilleure installation à la Biennale de Venise en 1997 et commence à enseigner à l'École supérieure des beaux-arts de Brunswick et continue jusqu'en 2004.


En 2005, Abramović présente Balkan Erotic à la Fondation Pirelli de Milan et dans la galerie Seán Kelly à New York. Au cours de la même année, elle est honorée par le musée Solomon R. Guggenheim de New York où elle réalise la série de performances Seven Easy Pieces (en). En 2010, le MoMA de New York consacre à l'artiste la rétrospective The Artist Is Present. L'année suivante, le Garage Center for Contemporary Culture de Moscou héberge une rétrospective de son travail.


En 2011, Abramović participe comme protagoniste à la pièce de Bob Wilson The Life and Death of Marina Abramović.


Le documentaire Marina Abramović: The Artist is Présent est présenté pour la première fois en 2012 dans le cadre du Sundance Film Festival.


Marina Abramović vit et travaille à New York.


À 25 ans, en 1971, elle se marie avec l'artiste Neša Paripović (en) ; elle le quitte en 1976 pour l'artiste Ulay. Elle est ensuite mariée pendant onze ans (jusqu'en 2010) avec l'artiste Paolo Canevari (en), âgé de 17 ans de moins qu'elle. Elle partage enfin une maison à Manhattan avec Riccardo Tisci, directeur artistique chez Givenchy. Elle vit depuis seule dans un appartement de Tribeca.

Ceci fait partie de l'article Wikipédia utilisé sous licence CC-BY-SA. Le texte intégral de l'article est ici →


More ...
Marina Abramović Œuvres
Voir toutes 17 œuvres d'art