{{selectedLanguage.Name}}
Se connecter Déconnexion
×

Lilla Cabot Perry

Lydia Cabot Perry

Поделиться: Article Wikipedia

Elisabeth (Lilla) Cabot Perry (née le 13 janvier 1848 à Boston – morte le 28 février 1933 à Hancock, dans le New Hampshire), est une peintre américaine, connue pour ses portraits et ses paysages. Amie de Camille Pissarro, elle a été fortement influencée par son mentor, Claude Monet. Elle fut l'une des premiers défenseurs de l'impressionnisme français et a contribué à sa réception dans son pays. Elle compte parmi les premières artistes impressionnistes aux États-Unis.

Fille du Dr Samuel Cabot, un éminent chirurgien, et de Hannah Lowell Jackson, Lilla Cabot naît à Boston, dans le Massachusetts.

Enfant, elle étudie la littérature, la poésie et la musique, et pratique le sport de plein air. En raison de l'importance de sa famille dans la société de Boston, elle côtoie, à un âge précoce, ces grands de la littérature anglophone que sont Ralph Waldo Emerson, Louisa May Alcott, et James Russell Lowell. De cette époque daterait ses premières esquisses, réalisées de manière autodidacte et dans un cercle restreint d'amis.

Lilla Cabot a treize ans quand la Guerre de Sécession débute. Ses parents, ardents abolitionnistes, jouent un rôle actif dans l'effort de guerre. À dix-sept ans, une fois le conflit terminé, elle emménage avec sa famille dans une ferme de Canton dans le Massachusetts. Ce lieu influencera une grande partie de ses premières productions paysagères.

En 1874, elle épouse Thomas Sergent Perry, professeur de littérature. De ce mariage naîtront trois enfants, Margaret (1876), Edith (1880) et Alice (1884).

Portrait d'un nourrisson (sa fille Margaret), datant de 1877-1878, est considéré comme son premier tableau connu. Il s'appuie sur l'inspiration qui sera présente dans beaucoup de ses œuvres tout au long de sa carrière, à savoir ses enfants.

Autodidacte douée, elle entame à 36 ans, sur une suggestion de son beau-frère John La Farge, sa formation artistique. Elle va donc prendre des cours privés avec le portraitiste Alfred Quinton Collins, élève de Léon Bonnat à l'Académie Julian à Paris, connue pour avoir accueilli Thomas Eakins, John Singer Sargent, Walter Gay et Frédéric Vinton. La débutante (1885-1886) en est le fruit et fait écho aux influences de Collins, regard sérieux, fond sombre, effets dramatiques et mise en avant du personnage par la lumière.

1885 marque un tournant dans l’œuvre de Lilla Cabot-Perry. En effet, sa rencontre et sa collaboration avec Robert Vonnoh (en), artiste au style original, habitué aux séjours à Grez-sur-Loing, va l'orienter vers l'impressionnisme. Cette même année, elle suit les cours de Dennis Bunker à la prestigieuse école d'art Cowles de Boston. Elle y apprend une approche plus libérée du réalisme.

Arrivée à Paris, en 1887, Lilla Cabot Perry s'inscrit à l'Académie Colarossi, où elle travaille avec Gustave Courtois, Joseph Blanc et Felix Borchardt. Elle profite de son séjour pour étudier les maîtres anciens au musée du Louvre. Elle voyage également en Espagne afin de réaliser des copies d'œuvres au musée du Prado. On peut percevoir toutes ces influences sur Le Chapeau rouge (1888), en particulier celles de l'Italien Botticelli.

En 1888, elle se rend à Munich, où elle étudie le naturalisme avec Fritz von Uhde. L'utilisation des couleurs par le peintre va apporter un dynamisme aux travaux de Lilla Cabot Perry. À l'automne, de retour à Paris, elle rejoint l'Académie Julian, où elle collabore avec Tony Robert-Fleury.

Ceci fait partie de l'article Wikipédia utilisé sous licence CC-BY-SA. Le texte intégral de l'article est ici →


More ...
Lilla Cabot Perry Œuvres
Voir toutes 88 œuvres d'art
Avertissement