{{selectedLanguage.Name}}
Se connecter Déconnexion
×

Koloman Moser

Koloman Moser

Поделиться: Article Wikipedia

Koloman Moser, dit « Kolo » (Vienne, 30 mars 1868 – Vienne le 18 octobre 1918) est un peintre et designer autrichien, représentatif de l'Art nouveau de Vienne.

Koloman Moser était le fils de l'administrateur de l'institut Theresianium de Vienne, Josef Moser, et de sa femme Theresia, née Hirsch. Il fut baptisé en l'église Saint-Paul du 4e arrondissement de Vienne et fréquenta une école de commerce. En 1885, il réussit l'examen d'entrée à l'académie des beaux-arts de Vienne sans en avoir averti ses parents. Il eut comme professeurs Franz Rumpler entre 1886 et 1889, Christian Griepenkerl entre 1889 et 1890 et Matthias von Trenkwald entre 1890 et 1893. Après la mort de son père en 1888, Koloman finança ses études grâce à des illustrations dans divers magazines d'arts comme le Wiener Mode ou le Meggendorfer-Blätter. Sur la recommandation de son professeur, Trenkwald, Moser fut engagé comme professeur de dessin des enfants de l'archiduc Karl-Ludwig au château Wartholz, à Reichenau an der Rax. C'est de cette époque que date son amitié avec Carl Otto Czeschka, à qui il transmit la place de professeur de dessin.

De 1892 à 1897, Koloman fut membre du Siebener-Club, d'où partit plus tard le mouvement de la Sécession viennoise. Entre 1893 et 1895, il étudia à la Kunstgewerbeschule (école des arts appliqués) où il eut comme professeur Franz Matsch et Felician Myrbach, et où il enseigna lui-même à partir de 1899. Il fut admis en 1896 à la Künstlerhaus de Vienne mais en démissionna 6 mois plus tard. En 1897, il fut membre fondateur de la Sécession viennoise. Il réalisa près de 140 illustrations pour la revue de ce mouvement, Ver sacrum, et fut en grande partie chargé de l'organisation des expositions. À l'automne 1897, il entreprit un voyage à Munich, Nuremberg, Bamberg, Leipzig, Dresde et Prague.

À cette époque, Koloman Moser vivait essentiellement de métiers artistiques. Il fut influencé par le couple d'artistes écossais, Charles Rennie Mackintosh et Margaret MacDonald Mackintosh, ainsi que par le mouvement anglais Arts & Crafts, exposés à la Sécession. En 1899, Moser voyagea à Prague, Dresde et Berlin. En 1900, il se rendit à l'Exposition universelle de Paris, en passant par Munich et Strasbourg. L'année suivante, il visita les verreries de Bohême à Klostermühle et Winterberg et se rendit à Dresde avec Carl Moll.

En 1902, Moser s'installa avec sa mère et sa sœur dans l'immeuble-atelier construit par Josef Hoffmann, dans le quartier viennois de Hohe Warte, dans l'arrondissement de Döbling. Carl Moll résidait dans le même immeuble. Moser meubla lui-même l'appartement. Cet été-là, il se rendit à Abbazia, Lovran, Trieste, Venise et Padoue. En 1903, Josef Hoffmann fonda avec Moser et l'industriel Fritz Wärndorfer les Wiener Werkstätte. Le but était de favoriser l'artisanat artistique plus que la production industrielle. En été 1903, il voyagea à nouveau en compagnie de Moll à Munich et Berne, où il rencontra Ferdinand Hodler et Cuno Amiet, puis à Bâle, Paris, Bruges, Scheveningen, Anvers, Lubeck et Hambourg. En 1904, il se rendit en compagnie de sa future femme, Ditha Mautner Markhof, et de sa future belle-mère à Riva (lac de Garde), Vérone et Venise. En septembre, il alla à Berlin où étaient exposées pour la première fois des œuvres des Wiener Werkstätte.

Ceci fait partie de l'article Wikipédia utilisé sous licence CC-BY-SA. Le texte intégral de l'article est ici →


More ...
Koloman Moser Œuvres
Voir toutes 197 œuvres d'art