{{selectedLanguage.Name}}
Se connecter Déconnexion
×

Carel Willink

Albert Carel Willink

Поделиться: Article Wikipedia

Albert Carel Willink (7 mars 1900 - 19 octobre 1983, à Amsterdam) est un peintre néerlandais, considéré comme le représentant le plus important du réalisme magique, un style de peinture utilisant la lumière, la couleur, la forme et la profondeur pour créer une atmosphère étrange, où des éléments perçus comme « magiques », « surnaturels » ou simplement « irrationnels » surgissent dans un environnement « réaliste ». Willink lui-même n'aimait pas le terme « réalisme magique » ; il parlait plutôt de « réalisme imaginaire » ; dans les années 1960, il a été parfois associé au courant du réalisme fantastique.

Dans ses tableaux, Willink combine perfection technique, photo-réalisme et une extrême attention aux détails, pour représenter des situations mystérieuses et parfois inquiétantes. Il a également exercé une importante activité de portraitiste, dans laquelle on retrouve la même maîtrise technique.

Albert Carel Willink est né le 7 mars 1900 à Amsterdam.

Carel Willink est l'aîné des deux fils de Jan Willink et Altes Wilhelmina. Son père est marchand d'automobiles (profession très rare à cette époque) et, également, un peintre amateur. Il encourage son fils à peindre ; Carel fait son premier tableau à 14 ans.

Il commence des études de médecine en 1918-1919, puis des études d'ingénieur à l'université de technologie de Delft jusqu'en 1920, mais décide alors d'opter pour une vie de peintre. Carel Willink voulait aller étudier à Paris, mais son père ne put financer qu'un voyage à Berlin. Après quelques semaines à l'université des arts de Berlin, il passe finalement trois ans à l'école internationale de peinture dirigée par Hans Baluschek.

En 1927, Willink épouse Mies van der Meulen (1900-1988). Ils vivent alors un triangle amoureux avec l'écrivain Rein Blijstra, lequel habite chez eux ; Mies finira par partir avec lui en 1928. Willink se remarie en 1930 avec Wilma Jeuken (1905-1960), et reste avec elle jusqu'à sa mort (due à une hémorragie cérébrale) en 1960.

Il débute en 1962 une relation avec Mathilde de Doelder (nl) (âgée de 24 ans à l'époque) ; elle porte des maquillages outranciers et s'habille dans des vêtements coûteux et extravagants tels que ceux du styliste Fong Leng (nl) ; leur relation excentrique est largement rapporté dans les médias et fait beaucoup pour la popularité de Willink. Ils se marient en 1969, mais le comportement de Mathilde finit par lasser Willinck, qui entame en 1975 une relation avec l'artiste Sylvia Quiël (nl) (née en 1944) ; il l'épouse en 1977 et vivra avec elle jusqu'à sa mort.

Willink meurt en 1983, peu après la publication de sa biographieWillinks Waarheid (La Vérité de Willink). Il est enterré au cimetière de Zorgvlied ; le monument a été conçu par sa veuve Sylvia Willink-Quiël (nl).

En 2000, pour le centième anniversaire de sa naissance, Sylvia Willinck-Quiël a fait installer dans un petit parc près du Rijksmuseum, appelé à présent Carel Willink Park, un des bustes de Carel Willink qu'elle avait sculptés.

Durant ses années d'étude, Willink expérimente différents mouvements artistiques. D'abord marqué par l'expressionnisme de George Grosz et Otto Dix, il fait ensuite des collages dans le style de Kurt Schwitters. Après son diplôme, il est fortement influencé par l'œuvre de Vassily Kandinsky et le constructivisme, et réalise un certain nombre de peintures et d'aquarelles pleinement abstraites. En 1923, il expose à Berlin avec le Novembergruppe, obtenant de très bonnes critiques.

Ceci fait partie de l'article Wikipédia utilisé sous licence CC-BY-SA. Le texte intégral de l'article est ici →


More ...
Carel Willink Œuvres
Voir toutes 27 œuvres d'art