{{selectedLanguage.Name}}
Se connecter Déconnexion
×

Angelica Kauffmann

Maria Anna Angelica Katharina Kauffman

Поделиться: Article Wikipedia

Angelica Kauffmann, née le 30 octobre 1741 à Coire (Ligue de la Maison-Dieu, aujourd'hui en Suisse) et morte le 5 novembre 1807 à Rome, est l'une des femmes peintres et portraitistes les plus célèbres du XVIIIe siècle.

Son style est à mi-chemin entre classicisme et Empfindsamkeit.

Fille d'un peintre autrichien installé à Coire, nommé Johann Joseph Kauffmann, qui à l'époque était peintre de la cour de l'évêque de Coire, elle s'exerça fort jeune à la peinture.

En 1752, sa famille s'installa à Côme, où le père devint peintre du comte de Salis d'une noble famille d'origine suisse. Elle développa ses talents d'enfant prodige et apprit son art au bord du lac de Côme et à Milan, où elle se spécialisa dans les portraits et s'instruisit en musique. C'est son père qui se chargeait de son éducation et sa mère de l'allemand et de l'italien et plus tard du français. Elle peignit son premier autoportrait en 1753, à l'âge de douze ans. De 1754 à 1757, la famille voyagea en Italie et la famille s'arrêta à Milan chez un gouverneur-général autrichien (Milan appartenait alors à l'Empire d'Autriche) et au palais du duc de Modène d'Este.

Lorsque sa mère mourut à Milan en 1757, la jeune fille s'installa au pays natal de son père dans la Forêt de Brégence, près de Schwarzenberg. C'est son père qui décora tout l'intérieur de l'église, endommagée après un incendie. De cette époque datent plusieurs tableaux de jeunesse de la jeune fille et c'est elle également que son père chargea de peindre à l'église les personnages des apôtres, d'après Piazzetta. C'est son unique travail de fresque. Une fois cette tâche accomplie, Angelica Kauffmann partit entre 1757 et 1759 pour Meersburg et Tettnang, afin entre autres portraits de faire ceux du prince-évêque de Constance, le cardinal von Rodt, et des membres de la famille du comte de Montfort. Elle retourna en Italie avec son père en 1760, afin de mieux étudier les antiques et l'art de la Renaissance. Ils vinrent à Milan, Modène et Parme, et le 9 juin 1762 arrivèrent à Florence. Le 5 octobre 1762, elle fut nommée à Bologne membre d'honneur de l'Accademia Clementina di Bologna et, cinq jours, plus tard, obtint le diplôme de l'Accademia di Disegno. De janvier 1763 à 1766, le père et sa fille se fixèrent à Rome. Elle y fit de nombreux portraits dont celui du fameux Johann Joachim Winckelmann qui habitait alors à Rome. Entretemps, elle fit un voyage à Naples et à Ischia entre le 6 juillet 1763 et le 12 avril 1764. Elle fit plusieurs copies au Palazzo Capodimonte et remercia le roi de Naples, encore enfant, par un portrait. Elle fut lancée à Naples par les nombreux Anglais qui s'y trouvaient. Elle fit le portrait de l'acteur David Garrick en séjour à Naples qui fut tellement satisfait du tableau qu'il permit au père d'Angelica Kauffmann de l'envoyer à Londres à l'exposition de la Society of Artists. Ce tableau fit le début de sa renommée à Londres.

Le 5 mai 1765, Angelica Kauffmann fut acceptée comme membre de l'Accademia di San Luca de Rome. Le 1er juillet 1765, elle se rendit à Venise en passant par Bologne.

Ceci fait partie de l'article Wikipédia utilisé sous licence CC-BY-SA. Le texte intégral de l'article est ici →


More ...
Angelica Kauffmann Œuvres
Voir toutes 57 œuvres d'art
Avertissement